Olivier Postel-Vinay

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Livraison garantie demain à 20 heures (à Bombay). Le livre : Mein Kampf. Best-seller en Inde. Présenté ainsi sur le site amazon.in : «L’un des livres les plus controversés mais aussi l’un des plus intrigants de tous les temps […] une très bonne base pour l’étude de l’histoire politique.» Commentaire posté le 20 avril : «Très important. Hitler le grand dictateur. Je reste sans voix après la lecture du livre.» Le 22 mars (pour une autre édition illustrée) : «Je suis un grand fan de Hitler. Biographie inspirante.» Le 19 mars : «Le meilleur livre que j’aie jamais lu.» Le 29 février : «Grand livre.» Et ainsi de suite, pour les nombreuses éditions présentées sur le site (le livre d’Adolf Hitler est vendu par treize éditeurs).…  Seguir leyendo »

Connaissez-vous une personne non susceptible de conflit d’intérêts ayant sur l’Europe des idées claires et pas trop partisanes, fondées sur une connaissance approfondie des dossiers ? Non, je parie. Peut-être une telle personne existe-t-elle, peut-être même y en a-t-il plusieurs, mais, en ce cas, elles sont bien rares et se font des plus discrètes. Sur cette question cruciale, nous en sommes réduits à capter, ici ou là, des bouts d’information mal digérée, des idées inachevées, des opinions à l’emporte-pièce. Et, pendant ce temps, aurait dit Fellini, «la nave va».

Dans un article récent, publié dans la New York Review of Books, Thomas Piketty observe à propos de l’eurozone : «Nous avons une monnaie commune avec dix-neuf dettes publiques différentes, dix-neuf taux d’intérêt sur lesquels les marchés financiers sont entièrement libres de spéculer, dix-neuf taux d’imposition des entreprises dans un contexte de compétition sans contraintes, sans filet de sécurité sociale ni standards communs en matière d’éducation.…  Seguir leyendo »

Supposons, un instant, que je sois «Premier ministre de la république fédérale planétaire». «Chef du gouvernement mondial». Et que, confronté à la cacophonie des affaires urgentes, et ne sachant plus où donner de la tête, je demande à six de mes conseillers de me dresser la liste des six problèmes à examiner en priorité, par ordre d’importance. Je me retrouverais probablement comme dans la parabole des aveugles et de l’éléphant : mis en présence de six avis trop différents pour pouvoir en tirer une conclusion utile. L’un mettrait en avant le risque d’une crise financière encore plus grave que les précédentes, un autre, les ondes sismiques en provenance du Proche-Orient, un troisième, la stagnation de la croissance dans les pays riches, le quatrième, la baisse de la fécondité et le vieillissement de la population, le cinquième, le changement climatique, le dernier, la montée des égoïsmes nationaux.…  Seguir leyendo »

L’un de mes premiers reportages fut pour le Kurdistan d’Irak. J’étais alors au Monde. Grâce au réseau d’Eric Rouleau – superbe journaliste – je fus cueilli à l’aéroport de Téhéran par des Kurdes qui me conduisirent en voiture jusqu’à la frontière irakienne. De là, une piste suivie de nuit, tous feux éteints, nous emmena jusqu’à une crête dominant la plaine tenue par l’armée de Saddam Hussein. Il était conseillé de se baisser derrière les rochers pour éviter les obus tirés à intervalles irréguliers. Certains des combattants kurdes que nous rencontrions étaient à cheval, et je me souviens qu’un soir, après un parcours à pied aux côtés d’une colonne de mulets, une oie fut plongée dans une grande bassine d’eau bouillante en mon honneur.…  Seguir leyendo »