Olivier Vilaça

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de enero de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Durant l’épidémie de Covid-19, certains habitants des grandes villes s’en vont. Ils partent à la campagne, ou dans des villes plus petites, retrouver leur famille ou passer le confinement dans leur résidence secondaire. En France, 1,2 million de personnes avaient quitté l’Ile-de-France à la fin du mois de mars. Aux Etats-Unis, on parle désormais de la «Great American Migration of 2020». Sans vouloir généraliser, ni sous-estimer le phénomène, ce mouvement de population interroge : tous ces gens ont-ils raison de partir ? Courent-ils plus de risque d’être contaminés par le Sars-CoV-2 en restant dans une ville densément peuplée comme Paris ou New York ?…  Seguir leyendo »