Patrick Sabatier

Este archivo solo abarca los artículos del autor incorporados a este sitio a partir el 1 de mayo de 2007. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Le 2 juin 1989 sur la place Tian Anmen - Photo CATHERINE HENRIETTE / AFP

Le 4 juin 1989, après minuit, je fuyais la place Tiananmen.

Ma dernière image de l’esplanade qui est le cœur de Pékin est celle de la stèle du Monument aux héros, au pied de laquelle se pressaient quelques centaines d’irréductibles tandis que sur le mur rouge de la Cité interdite, le portrait géant de Mao était visible à la lumière d’un transport de troupes blindé en feu, incendié par des manifestants après avoir écrasé une des barricades de fortune érigée sur l’avenue Chang’an. La grande statue blanche de la déesse de la Liberté défiait encore la tempête.

Des rafales d’armes automatiques aboyaient et des explosions faisaient vibrer la nuit tandis que je courais courbé avec pour seule idée de regagner sain et sauf l’immeuble de Jianguomenwai, où se trouvait l’appartement des amis qui m’hébergeaient, les correspondants du New York Times, Nick Kristof et Sheryl Wu Dunn, pour écrire mon reportage et l’envoyer à Libé.…  Seguir leyendo »