Paul Jorion

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Le genre humain est une espèce bisexuée. Dans les espèces bisexuées supérieures (au sens biologique), des rôles reproductifs spécifiques sont attribués aux deux sexes. Dans le genre humain, les femmes portent les enfants, les hommes, non. Cela implique des comportements distincts. Chez les autres mammifères, la différence de ces comportements en fonction du sexe connaît très peu de variété.

Dans le genre humain, les cultures ont introduit, à partir de la différence biologique, une variété considérable dans les comportements recommandés et prescrits. De manière générale, les cultures ont exagéré la différence exigée dans les comportements à partir du donné biologique.

C’est le propre de la modernité d’avoir lutté – et d’avoir remporté d’importantes victoires – pour que la différence biologique entre femmes et hommes cesse de constituer le prétexte futile à des disparités de traitement, à des inégalités.…  Seguir leyendo »

L’ouverture à Chicago de deux marchés à terme du bitcoin – l’un par le Chicago Board Options Exchange (CBOE) le 10 décembre, l’autre par le Chicago Mercantile Exchange (CME), le 18 décembre – sera-t-elle un moment-clé de la légitimation de cette cryptomonnaie ? L’exemple, il y a quinze ans, d’une autre innovation financière pourrait conduire à y lire, au contraire, une marque de défiance envers elle.

Rappelons que le bitcoin, un jeton dont le détenteur est anonyme et la sécurité assurée par le chiffrement, ambitionne d’être considéré comme une véritable monnaie. Son irruption en « une » des journaux est due à la valeur élevée atteinte par ces jetons, qui apparaissent du coup comme une source possible d’enrichissement.…  Seguir leyendo »

L’anthropologue Karl Pearson (1857-1936), inventeur du fameux « coefficient de corrélation », outil de base de la statistique, fit cette remarque, à propos de restes humains mis au jour sur les champs de bataille de la guerre de Cent Ans, que rien n’était plus éloigné du crâne d’un combattant anglais que celui d’un Français.

Si l’on est en quête d’une explication du Brexit, le retrait britannique de la Communauté européenne enclenché le 29 mars par l’activation de l’article 50 du traité de Lisbonne, celle-ci vaut toutes les autres : une preuve de plus que les Britanniques n’ont rien à voir avec l’Europe !…  Seguir leyendo »

L’effondrement du prix des asset-backed securities (titres garantis par des actifs) américaines adossées à des prêts hypothécaires subprimes date aujourd’hui de six ans. C’est à la mi-février 2007 que le prix de ces titres à la réputation désormais sulfureuse subit une dépréciation brutale, reflet du défaut en masse des emprunteurs défavorisés qui les avaient souscrits.

La réglementation financière a-t-elle significativement changé en réponse à l’effondrement global du système financier en septembre 2008 ? Non : les quelques mesures qui ont été prises depuis sont en retrait significatif par rapport à ce qui avait été considéré comme indispensable à l’époque.

Chacun s’accordait à penser qu’il fallait démanteler les banques dites “too big to fail”, trop importantes pour pouvoir faire défaut sans que le système financier s’effondre à leur suite, le risque que constituent ces banques rebaptisées “systémiques” s’étant brutalement révélé insoutenable.…  Seguir leyendo »

Les taux très élevés associés aux prêts consentis à la Grèce, à l’Irlande et au Portugal font penser que les instances dirigeantes de la zone euro ignorent qu’un taux d’intérêt associé à un prêt comprend trois composantes :

1) le coût du financement pour le prêteur ;

2) sa marge de profit ;

3) la prime de risque de crédit, qui reflète de manière inversée une évaluation de la valeur du collatéral ainsi que la qualité de l’emprunteur.

Les principes du futur Mécanisme européen de stabilité, qui sera mis en place en 2013 pour aider les Etats de la zone euro en difficulté, viennent malheureusement renforcer l’hypothèse d’une ignorance de ces règles de base.…  Seguir leyendo »