Philippe Bernard

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de julio de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Le 1er octobre, le gouvernement espagnol a choisi l’intimidation et la force policière pour perturber le vote sur l’indépendance de la Catalogne. Malgré une participation limitée, le peuple catalan a voté oui à 90 % à l’indépendance.

La solution pour maintenir l’unité espagnole aurait consisté à négocier des arrangements constitutionnels mutuellement satisfaisants pour les uns et les autres. En principe, un tel dialogue aurait protégé l’unité espagnole. A l’opposé, aucune constitution ni aucune loi fondamentale, reflets de la domination de la majorité, ne sauraient séquestrer une minorité et l’empêcher de décider de son avenir, dont l’option de l’indépendance.

Relents franquistes

Après le référendum catalan sur l’indépendance de 2014, le gouvernement espagnol avait l’occasion de négocier de nouveaux arrangements constitutionnels satisfaisants pour tous.…  Seguir leyendo »