Philippe Levillain

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de diciembre de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

C’est en latin que Benoît XVI fit part aux cardinaux réunis en consistoire ordinaire, au terme de l’ordre du jour, de sa renonciation au ministère pétrinien et, avant tout, à son titre d’évêque de Rome.

La déclaration du pape fut strictement conforme au canon 332 §2 du code de droit canonique de 1983, en vertu duquel la validité d’une telle décision stipule qu’elle soit prise librement et exprimée clairement.

Elle n’a pas à être acceptée par quiconque. De tous les papes inscrits au répertoire des «démissionnaires» –sept–, seul Célestin V (San Pietro di Morrone), choisi sur la contrainte de Charles d’Anjou, renonça en 1294 après cinq mois d’exercice.…  Seguir leyendo »