Philippe Martin

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Après des années d’abattement, l’Europe vit un nouvel élan. La fenêtre de tir sera de courte durée et il faut dès maintenant fixer les priorités, notamment en matière économique et en politique étrangère.

Alors que l’économie de la zone euro redémarre enfin, ce n’est pas le moment de s’auto-congratuler. L’architecture de la monnaie unique demeure fragile et elle doit faire face à de multiples problèmes toujours pas résolus dans les Etats membres.

Ces derniers doivent continuer à atténuer les fragilités qui menacent l’euro. La faillite de Banco Popular en Espagne a montré que les nouvelles règles de restructuration bancaire (qui font payer avant tout les actionnaires et les créanciers des banques) peuvent fonctionner.…  Seguir leyendo »

Dans de nombreux pays industrialisés, la prospérité économique que promettaient l’intégration européenne et la mondialisation ne s’est pas concrétisée. Surtout, elle n’a pas été équitablement répartie. Les économistes savent depuis longtemps que les gains du commerce international sont mal répartis, non seulement parce que certains acteurs gagnent plus que d’autres, mais aussi parce que certains gagnent et que d’autres perdent, en termes absolus.

Le commerce international met en concurrence les travailleurs les moins qualifiés, ce qui pénalise ceux des pays les plus développés, mais il favorise aussi, au sein de ces pays, les entreprises les plus performantes au détriment de celles qui le sont moins.…  Seguir leyendo »

La politique commerciale s’est invitée aux discussions de Copenhague, avec une déclaration très vigoureuse des pays émergents contre toute taxe aux frontières qui frapperait le contenu en CO2 de leurs exportations. Celle-ci n’est pas envisagée dans le cadre des négociations mais fait partie des scénarios possibles en cas d’engagements trop modestes des pays émergents.

L’instauration d’une taxe aux frontières est légitime sur le plan économique, écologique et juridique, mais pose des problèmes politiques épineux. On sait que limiter les émissions de CO2 nécessite de mettre un prix sur ce qui jusqu’ici était gratuit. Que ce prix prenne la forme d’une taxe sur les émissions ou qu’il soit déterminé par un marché d’échange où seraient alloués en quantité limitée des quotas de pollution est grosso modo équivalent.…  Seguir leyendo »

La campagne de lobbying des banques s’intensifie contre les projets de nouvelles réglementations financières discutés en Europe. Les banques utilisent la même stratégie que celle qui a si bien fonctionné, pour elles, depuis le début de la crise : le chantage. Si les Etats imposaient de nouvelles réglementations qu’elles jugeraient trop restrictives, en particulier sur les capitaux propres qu’elles doivent détenir, elles affirment qu’elles devraient restreindre fortement le crédit replongeant ainsi l’économie dans la récession. C’est à peu près l’argument qu’elles avaient utilisé après la faillite de Lehman. Sans sauvetage public, les faillites en cascade des banques feraient imploser l’économie réelle.…  Seguir leyendo »