Philippe Thalmann

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Selon les paramètres centraux des modèles des climatologues, la concentration de gaz à effet de serre dans l’atmosphère ne devrait plus augmenter que de quelque 10% par rapport à la concentration actuelle jusqu’à la fin du siècle si nous voulons avoir une chance raisonnable que la température moyenne du globe n’augmente pas de plus de 2°C par rapport à l’ère préindustrielle, le seuil au-delà duquel le risque d’impacts majeurs dus aux changements climatiques devient important. Avec les émissions globales actuelles et à plus forte raison si elles continuent d’augmenter, ce but ne sera de loin pas atteint. Il faut donc que les émissions diminuent rapidement, pour être au moins 30% plus faibles qu’aujourd’hui en 2050 et au moins 65% plus faibles en 2100.…  Seguir leyendo »