Philippe Van Parijs

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

La crise de l’euro, entend-on aujourd’hui, était parfaitement prévisible. Et certains, c’est indiscutable, l’avaient prédite, en particulier plusieurs économistes américains. Martin Feldstein, par exemple, l’économiste de Harvard qui a failli succéder à Alan Greenspan à la tête de la banque centrale américaine. Comme il se fait une fête de le rappeler aujourd’hui, il expliquait dès les années 1990 à qui voulait l’entendre que la création de l’euro, pour astucieuse qu’elle soit sur plan politique, était, sur le plan économique, une aberration.

Il est rarement mauvais de prêter l’oreille aux conseils de ceux dont les prévisions se sont réalisées. Mais s’il est si aberrant à leurs yeux que les Etats membres de l’Union européenne se dotent d’une monnaie commune, pourquoi ne l’est-ce pas tout autant pour les cinquante Etats des Etats-Unis ?…  Seguir leyendo »