Pierre Brisson

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de julio de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Partir ! Partir loin ; partir au-delà de l’ISS, au-delà de la Lune ; partir voyager dans ce qu’on appelle l’« espace-profond » ; y vivre. C’est mon rêve comme celui de beaucoup de mes contemporains. L’opportunité apparaît nous être ouverte par l’évolution récente de nos technologies. Mais est-ce réaliste ? Et jusqu’où ?

NB : Le présent article et les suivants reprennent, après remaniement et quelques améliorations (je l’espère !), un des tous premiers articles de ce blog (« Voyage »). Il n’avait pas retenu beaucoup l’attention mais comme je pense qu’il est important, je lui donne une seconde chance !…  Seguir leyendo »

On a identifié sur Mars le bassin d’une vaste mer asséchée qui est potentiellement très prometteur sur le plan exobiologique. Ce bassin est situé dans la région d’Eridania, dans les Hautes-Terres-du-Sud pas très loin des Basses-Terres-du-Nord, au Nord-Est du bassin d’Hellas et au Sud du Cratère Gusev (celui qu’a exploré le rover Spirit, jumeau d’Opportunity, avant de s’ensabler), auquel il est relié par le canal de déversement de Ma’adim Vallis (le Cratère Gusev étant situé en contrebas, à la limite de la dichotomie crustale de la planète).

D’après la compréhension que nous avions jusqu’à maintenant des conditions nécessaires à l’émergence du processus de vie, c’était les sources hydrothermales qui, sur Mars, semblaient lui offrir les conditions les plus propices.…  Seguir leyendo »

« Project-Blue » consiste à réaliser un petit télescope spatial dédié dont la seule fonction sera de rechercher une planète de type terrestre orbitant l’une des étoiles Alpha Centauri A ou B situées à 4,37 années-lumière du Soleil. Il s’agit d’abord de définir précisément les spécifications avant la mise en réalisation. Un crowdfunding a été lancé à cet effet. Il se termine dans quelques jours.

Le système stellaire d’Alpha Centauri est notre voisin le plus proche (rappelons que notre galaxie, la Voie Lactée, a un diamètre de 100.000 années-lumière et que Pluton se trouve, au plus loin, à 7 heures-lumière du Soleil).…  Seguir leyendo »

Le robot humanoïde pourra-t-il un jour remplacer l’homme ? La question se pose aujourd’hui du fait des progrès importants que nous effectuons en informatique. En anticipant, on parle d’Intelligence Artificielle. En utilisant ce terme, ne prête-t-on pas à nos créations plus de qualités qu’elles n’en peuvent avoir et surtout qu’elles n’en peuvent acquérir ?

Sur le plan de l’exploration spatiale, les robots de ce type présenteraient l’avantage par rapport aux robots actuels, de pouvoir prendre des initiatives, de s’adapter à des situations imprévues et, par rapport à nous-mêmes, de pouvoir être adaptés plus facilement à des conditions environnementales qui nous posent problème : la pression atmosphérique, la composition gazeuse de l’atmosphère, la température, la gravité, les radiations, l’alimentation, la longueur des voyages, les conditions psychologiques découlant de l’éloignement, de l’exiguïté des lieux de vie, etc…

Depuis l’aube des temps, la vie terrestre se transmet selon des gènes, segments codants de brins d’ADN eux-mêmes constituants essentiels de nos chromosome(s).…  Seguir leyendo »