Pierre de Senarclens

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Le principe de la souveraineté nationale exerce une influence décisive sur les conceptions contemporaines de la légitimité politique. Les Etats sont censés incarner des nations. L’autorité de leurs dirigeants tient au fait, ou à la fiction, qu’ils représentent le peuple, qu’ils agissent au nom d’une communauté nationale. Dans cette logique, la démocratie est le seul régime garantissant la souveraineté nationale.

Cette conception de la souveraineté est née avec les révolutions américaine et française. Elle s’est imposée à partir du XIXe siècle en Europe, puis dans l’ensemble du monde. Elle n’est pas dissociable d’une anthropologie. Les penseurs des Lumières considéraient que les êtres humains étaient capables d’autonomie et de raison; ils misaient sur l’éducation pour combattre l’ignorance, pour assurer l’essor de la démocratie, de la paix et de la prospérité.…  Seguir leyendo »

Il y a peu de temps Robert Kagan, un intellectuel conservateur américain, croyait pouvoir affirmer dans le Washington Post que le fascisme était de retour aux Etats-Unis avec l’audience croissante du candidat Donald Trump, de son discours de haine, dépourvu de véritable contenu idéologique, de son mépris des valeurs démocratiques, de ses postures imprévisibles et de son machisme, du soutien qu’il apporte aux passions incontrôlables des masses.

Je crois qu’il a raison. Certes, les militants de Trump ne défilent pas au pas cadencé et en uniforme dans les rues des villes américaines. Ils s’abstiennent de lever le bras pour saluer leur chef politique; ils n’organisent pas encore des expéditions punitives contre leurs contradicteurs.…  Seguir leyendo »