Pierre Rosanvallon

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de febrero de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

La campagne en vue de l’élection présidentielle a suscité bien davantage de débats que ce que l’on en a dit. Les affaires judiciaires et la recomposition du paysage politique ont amené différentes prises de position pour ou contre différents candidats. Dans ce contexte, il est aussi apparu nécessaire à plusieurs intellectuels de repenser la démocratie et la place de la morale en politique. Voici, sur quatre thèmes, une sélection de quinze des tribunes publiées par Le Monde au cours de cette campagne.

Les affaires judiciaires et la morale en politique

André Comte-Sponville : « En politique, l’échec est plus grave que le mensonge » Dans un entretien, le philosophe, auteur d’une œuvre consacrée à l’éthique et à la morale, revient sur les mensonges, trahisons et reniements qui marquent l’élection présidentielle.…  Seguir leyendo »

Les régimes démocratiques ont du mal à intégrer le souci du long terme dans leur fonctionnement. La difficulté devient préoccupante à l'heure où les questions de l'environnement et du climat obligent à penser dans des termes inédits nos obligations vis-à-vis des générations futures.

Cette difficulté n'a rien d'inédit. Ainsi, dès les débuts de la Révolution française, Condorcet attirait l'attention sur les dangers de ce qu'il appelait une "démocratie immédiate". Le philosophe redoutait en particulier que la gestion des finances publiques soit dominée par les errements d'une action au jour le jour et il invitait en conséquence à soustraire à l'influence du pouvoir exécutif la garde du Trésor public.…  Seguir leyendo »