Roger Guesnerie

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Que la conférence de Copenhague recherche des accords applicables dès maintenant et avec un horizon d’engagement ferme est naturel : l’urgence climatique appelle à ne pas différer l’action. Le long terme n’est pas sur la table. Chacun a le sentiment que, compte tenu de l’incertitude croissante, de l’horizon des Etats démocratiques, voire de la versatilité des opinions publiques, des engagements longs ne pourraient que rester flous. Ce qui les rendrait sans doute plus faciles à obtenir mais peu crédibles. Plus faciles, mais inutiles, plus faciles parce qu’inutiles. Exit donc le long terme.

Il est vrai qu’il vaut mieux des engagements modestes mais certains sur le court terme qu’un engagement vague de réductions drastiques à l’horizon de 2050.…  Seguir leyendo »