Sachiko Kuroda

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de diciembre de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Après l’éclatement de la bulle spéculative au début des années 1990, le taux de chômage au Japon a augmenté pendant dix ans pour atteindre, en 2002, 5,5 %, son niveau le plus haut depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Ces chiffres sont peu élevés au regard des pays européens mais, pour les Japonais qui n’ont connu qu’un taux de chômage extrêmement bas de 1 à 3 % pendant cinquante ans, c’est un vrai choc. Les travailleurs, par peur du licenciement, ont accepté une diminution de leur rémunération et des primes d’heures supplémentaires.

La stagnation des salaires a conduit à celle de la consommation.…  Seguir leyendo »