Sam Rainsy

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Le Premier ministre du Cambodge, Hun Sen, à l'aéroport de Manille le 11 novembre. Photo Noel Celis. AFP

Le 29 juillet auront lieu au Cambodge des élections dont la nature et l’enjeu échappent encore à de nombreux observateurs. Il s’agit officiellement d’élections législatives pour renouveler l’Assemblée nationale qui devra soit désigner un nouveau Premier ministre, soit reconduire l’actuel chef de gouvernement, M. Hun Sen, pour un nouveau mandat de cinq ans, selon les dispositions d’une Constitution inspirée de celle de la quatrième République française.

Depuis les législatives précédentes de 2013, l’électorat est divisé en deux forces pratiquement égales : le Parti du peuple cambodgien (PPC) qui soutient M. Hun Sen, au pouvoir depuis trente-trois ans, et l’opposition représentée par le Parti du salut national (PSN) qui veut son départ pour ouvrir la voie à un changement démocratique.…  Seguir leyendo »

As the U.S. presidential election approaches, Barack Obama is in danger of allowing his good offices to be used as part of an attempt to deny Cambodians the opportunity for self-determination that Americans take for granted.

President Obama is due to visit Cambodia next month as the country holds the presidency of the Association of Southeast Asian Nations in 2012. Ahead of Cambodian elections in July 2013, Prime Minister Hun Sen, who has been in power since 1985, has been engaging in a familiar pattern of cracking down on the voices of opposition. He knows that it’s an easier and safer way to win elections than allowing democratic debate.…  Seguir leyendo »