Samy Cohen

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

La résolution 2334 du Conseil de sécurité, votée le 23 décembre, qui dénonce la colonisation israélienne dans les territoires palestiniens occupés comme « une violation flagrante du droit international et un obstacle majeur à la réalisation de la solution à deux Etats », sans que les Etats-Unis aient utilisé leur veto, constitue l’un des épisodes les plus conflictuels qui ait opposé Israël à son protecteur américain.

Que l’on s’en réjouisse ou que l’on condamne cette abstention américaine, il faut s’interroger sur les raisons qui ont amené Barack Obama à prendre une telle décision – maintenant seulement. A-t-il voulu laisser un héritage, en marquant sa désapprobation envers la récente tentative du gouvernement israélien de faire adopter une loi dite de la « régulation » visant à rendre légaux tous les avant-postes illégaux ?…  Seguir leyendo »

Encore une fois, la campagne électorale aura relégué au second plan, bien après les questions économiques et sociales, des questions aussi vitales que le règlement du conflit israélo-palestinien, le futur tracé des frontières et le débat sur l’identité de l’Etat d’Israël. Sera-t-il un Etat « juif et démocratique » vivant à côté d’un Etat palestinien ou un état bi-national dans lequel une minorité juive dominera une majorité arabe ?

Mis à part le petit parti Meretz, seul véritablement de gauche, qui a fait de la paix un de ses principaux chevaux de bataille, aucun autre parti ne s’est véritablement engagé. Benyamin Nétanyahou a placé au centre de sa campagne la question de la menace nucléaire iranienne, misant sur les retombées que pourrait lui apporter son discours churchillien devant les membres du Congrès américain.…  Seguir leyendo »

Al’heure des pourparlers entre les représentants de l’Iran et ceux des pays du groupe “5 + 1” (Etats-Unis, Russie, France, Chine, Grande-Bretagne et Allemagne) au sujet du nucléaire iranien, une interrogation de fond subsiste : que fera Israël si ces discussions, et l’application d’éventuelles sanctions, ne conduisent pas l’Iran à renoncer à son programme militaire ?

Lancera-t-il ses F-15 et F-16 à l’assaut des installations iraniennes ? Appliquera-t-il la “doctrine Begin” interdisant qu’un pays du Proche-Orient acquière une capacité de destruction nucléaire qui menacerait son existence ? Cette doctrine fut appliquée une première fois le 7 juin 1981, avec la destruction de la centrale irakienne d’Osirak ; puis une seconde en septembre 2007, lorsque l’armée de l’air israélienne détruisit un site syrien supposé abriter une centrale nucléaire livrée par la Corée du Nord.…  Seguir leyendo »