Sanharib Barsoum

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de febrero de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Syrie, le couvent Saint-Georges, non loin du Krak des Chevaliers. Daniel Riffet / Photononstop

Lorsque le président Trump a annoncé sa décision d’octroyer aide et soutien aux minorités religieuses et ethniques en Syrie et en Irak, en particulier à celles les plus durement frappées par l’organisation terroriste Etat islamique, nous avions accueilli avec optimisme cette déclaration venue des Etats-Unis. En tant que chrétiens syriaques de Syrie, nous nous sentions particulièrement concernés par cette prise de position américaine. En effet, les régions à l’est de l’Euphrate où nous vivons ont été particulièrement affectées par la guerre et les souffrances qu’elle engendre, causées par Daech et d’autres organisations terroristes.

Cette décision était une preuve et une indication explicite de la part du président Trump que la zone autoadministrée du nord et de l’est de la Syrie était sûre, stable et qu’elle le resterait, avec notamment la présence des forces militaires de la coalition, menées par les Etats-Unis.…  Seguir leyendo »