Stéphane Pelletier

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de enero de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

La Cour suprême a rendu son verdict lundi, très attendu outre-Pyrénées, dans le procès qui aura duré quatre mois contre neuf leaders indépendantistes catalans, accusés de sédition et de malversation de fonds publics pour des faits qui remontent à octobre 2017. Les peines prononcées sont lourdes (entre 9 et 13 ans de prison) mais se situent en deçà de ce que le parquet avait requis. Le message du pouvoir judiciaire se veut néanmoins implacable : tolérance zéro envers ceux qui ont enfreint la loi qui interdisait expressément l’organisation d’un référendum d’autodétermination en Catalogne. Les neuf personnes condamnées étaient passées outre malgré les mises en garde réitérées du gouvernement central en arguant du droit des Catalans à décider de leur destin et en choisissant les urnes pour exprimer pacifiquement leur dessein.…  Seguir leyendo »

Le 3 juin, la Cour suprême espagnole, la plus haute instance juridique du pays, a bloqué à l’unanimité le processus d’exhumation des restes de Francisco Franco, dictateur d’extrême droite au pouvoir pendant trente-six longues années (1939-1975), que le gouvernement du socialiste Pedro Sánchez avait prévu de transférer de la «Valle de los caidos» (la Vallée des morts) au cimetière de Mingorrubio-El Pardo, où repose déjà Carmen Polo, l’épouse du Caudillo.

Que cette décision gouvernementale légitime ait été mal préparée en amont, presque tout le monde en convient. Mais au-delà du feuilleton sur les querelles administratives et les recours entre le gouvernement de centre gauche, bien décidé à faire appliquer la loi de «mémoire historique» approuvée par les Cortes [la chambre basse, ndlr] en 2006, et la famille Franco, fermement opposée à tout transfert, c’est la question d’un certain passé qui ne passe pas pour tous qui se trouve ainsi posée outre-Pyrénées.…  Seguir leyendo »