Steven Laurence Kaplan

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Petit gamin vivant à Brooklyn vers 1950, je rentrais en pleurant à la maison quand on me traitait de « sale juif ». Ma mère me réconfortait en m’assurant, selon le vieil adage, que « Sticks and stones may break your bones, but words will never harm you » (Les bâtons et les pierres peuvent casser vos os, mais les mots ne vous feront jamais de mal). Accompagné par des cours d’arts martiaux, ce conseil est pertinent dans un régime constitutionnel où la liberté de la parole est quasiment absolue.

Mais la victoire de Donald Trump nous rappelle que les mots, jamais innocents, peuvent faire terriblement mal.…  Seguir leyendo »

Objet de nécessité absolue pour une petite minorité de Français, même en période de crise, le pain continue néanmoins de les concerner, voire de les préoccuper. Le prix du blé a doublé depuis un an, les meuniers, très perturbés, surmontent leurs propensions libérales en appelant à la régulation du marché de leur matière première (réclamation dont le président Sarkozy s’est fait l’écho lors de sa conférence de presse voilà quelques jours), et les boulangers commencent à répercuter la hausse sur la baguette, même si la farine ne représente que 15 % du coût de la panification.

Le public n’a jamais accepté l’idée que le pain puisse augmenter quelles que soient les conditions économiques, tout comme les boulangers, soumis à une très pénalisante fixation du prix par les autorités publiques jusqu’à la fin de 1986, ne peuvent jamais accepter l’idée que les prix puissent redescendre.…  Seguir leyendo »