Takero Doi

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Parmi les pays de l’OCDE, la dette publique japonaise est la plus élevée. L’origine de cette situation remonte aux années 1990, quand le gouvernement a essayé, en vain, de relancer l’économie après l’éclatement des bulles financières et foncières de la fin des années 1980, à travers des programmes coûteux de travaux publics. Le gouvernement Koizumi (2001-2006) a essayé de remédier à cette situation dans le cadre d’une politique de réforme structurelle.

Dans le contexte mondial de la crise économique, les recettes fiscales ont diminué. De plus, les dépenses publiques ont augmenté suite au plan de relance du gouvernement Aso (2008-2009). Dans ces conditions, selon l’OCDE, il est probable que la dette publique atteigne 200 % du PIB à la fin 2010 !…  Seguir leyendo »