Théo Clément

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de julio de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Réuni lundi 11 septembre, soit huit jours après le dernier test nucléaire de la République populaire et démocratique de Corée (RPDC ou Corée du Nord), le Conseil de sécurité des Nations unies a voté, à l’unanimité, un huitième paquet de sanctions économiques à l’encontre de Pyongyang (résolution 2375). Comme pour les sept résolutions précédentes, les nouvelles mesures visent à limiter les revenus de la Corée du Nord et à empêcher le financement de ses programmes balistiques et nucléaires ; et comme pour les sept résolutions précédentes, il y a fort à parier que ces mesures n’auront pas l’effet escompté.

Le texte voté lundi constitue apparemment une version allégée de ce que désirait Washington, Pékin et Moscou, tous deux dotés du droit de veto au sein du Conseil et notoirement sceptiques sur la capacité de sanctions à faire évoluer les politiques nord-coréennes, ayant menacé de s’opposer à la résolution si elle s’avérait trop sévère.…  Seguir leyendo »

Le 4 juillet, alors que les Etats-Unis célébraient leur indépendance, la république populaire et démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord), en a profité pour offrir ce que Kim Jong-un considère être comme un «paquet cadeau» aux «ennemis jurés» américains : un test de missile d’une portée théorique encore inédite de la part des Nord-Coréens, potentiellement capable d’atteindre pour la première fois l’Amérique continentale. Si la Corée du Nord teste très régulièrement, et en grande pompe, divers missiles et armes atomiques, le test du 4 juillet revêt une importance particulière et appelle à un changement de politique de la part des Etats-Unis et des puissances occidentales en général.…  Seguir leyendo »