Thierry Kellner

Este archivo solo abarca los artículos del autor incorporados a este sitio a partir del 1 de noviembre de 2006. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Pour jauger le poids de la disparition du président Ebrahim Raïssi, mort dans un accident d’hélicoptère, le 19 mai, il faut se poser la question de son rôle dans le système politique de la République islamique d’Iran et l’orientation de sa politique étrangère. Or, il est limité. Ce n’est pas le président qui décide in fine, mais le Guide suprême de la République islamique. Ali Khamenei détient en réalité le pouvoir décisionnel. C’est lui qui sélectionne et avalise les grandes orientations du régime, y compris en politique étrangère. Le président ne fait que les mettre en œuvre. Il n’est donc que le numéro deux du système.…  Seguir leyendo »

L’image que renvoie un pays vers l’extérieur est toujours importante, mais elle l’est encore davantage dans le cas d’un régime qui se veut révolutionnaire. Cela a été particulièrement le cas dès la fondation de la République islamique.

Le régime iranien, créé par l’ayatollah Khomeiny en 1979, est une «république islamique». Même si, par la force des choses, il s’appuie sur la prééminence du chiisme à l’intérieur du pays et sur les communautés chiites à l’extérieur, il ne se présente cependant jamais comme une république «chiite». Bien au contraire, il se veut le meilleur soutien de l’unité islamique (vahdat-e eslam) et le champion de la lutte des masses musulmanes contre «l’arrogance mondiale» et les régimes musulmans «complices» de l’Occident selon le jargon du pouvoir iranien.…  Seguir leyendo »

Depuis quelque temps, les médias internationaux font état de la montée en puissance de l’Iran. Ce constat ne se limite pas uniquement au discours médiatique international. Il est aussi le fait de certains responsables iraniens.

Comment expliquer cette situation ? De quels moyens dispose le régime islamique pour mener cette politique ? Quelles sont les possibilités et les limites de l’expansionnisme iranien ?

Dans un contexte régional marqué par une déstabilisation chronique suite au déclenchement des «printemps arabes», à la guerre civile en Syrie, à la main mise de «l’Etat islamique» sur une partie des territoires syrien et irakien et, finalement, à la prise, début 2015, de la capitale du Yémen par les Houthis, parti politique regroupant la minorité chiite zaydite, l’Iran paraît jouir, pour le moment, d’une situation relativement stable.…  Seguir leyendo »

Iran, l'arbitre du Proche-Orient ?

Une année après son arrivée au pouvoir, le gouvernement d'Hassan Rohani est confronté à une situation géopolitique extrêmement mouvante au Moyen-Orient. Longtemps présenté comme le principal bénéficiaire de l'intervention américaine de 2003 en Irak, Téhéran doit aujourd'hui faire face dans ce pays à des difficultés inattendues.

Les succès militaires de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), devenu depuis l'Etat islamique (EI), l'ont pris par surprise. La proclamation d'un « califat » à cheval sur les territoires du nord de l'Irak et de l'est de la Syrie, peuplés en majorité de sunnites, a constitué une mauvaise nouvelle supplémentaire. Face à ce mouvement radical sunnite, très antichiite, Téhéran est confronté à la fois à des risques de sécurité sur son territoire et à une remise en question de ses gains géopolitiques en Irak.…  Seguir leyendo »

La modernisation de la marine militaire chinoise, entreprise dès les années 80, s’est considérablement accélérée ces dernières années. Depuis 2000, les dépenses militaires de la Chine ont augmenté de 325,5%, pour atteindre un pic de 166 milliards de dollars en 2012, d’après les estimations du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri). La flotte de surface de Pékin a ainsi augmenté de 30% en nombre de navires et de 130% en tonnage. Symbole majeur de ce renforcement maritime sans précédent, Pékin a lancé en septembre 2012 son premier porte-avions, le Liaoning.

A ces développements capacitaires de la marine militaire, il faut ajouter ceux des agences chinoises chargées des affaires maritimes.…  Seguir leyendo »