Thomas Klau

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de febrero de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

L’année nouvelle doit nous voir tirer les leçons de 2010, annus horribilis pour l’euro et pour l’Europe. Si la vérité est dans le regard des autres, jamais leur jugement n’aura été aussi cruel. «L’heure de l’Europe comme grande puissance au XXIe siècle est passée avant même d’avoir commencée», selon Richard Haas. «L’obsession des Européens pour la réforme de leurs institutions revient à réarranger les chaises longues sur le pont du Titanic«, pour Kishore Mahbubani. Et l’ambassadeur de Chine auprès de l’Union européenne juge ouvertement celle-ci d’une «servilité pathétique envers les grandes puissances».

Les pères de l’Europe étaient catholiques, d’Adenauer à Delors.…  Seguir leyendo »