Thomas Lindemann

Este archivo solo abarca los artículos del autor incorporados a este sitio a partir el 1 de mayo de 2007. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Image tirée d’un compte Twitter jihadiste montrant des troupes de l’EI à la frontière irako-syrienne, le 9 juin 2014. Photo AFP

Pour beaucoup, le terrorisme djihadiste rime avec irrationalité. Ses racines sont à rechercher soit dans le fanatisme religieux soit dans l’anomie et le manque de perspectives sociales. Cette vision de la violence irrationnelle semble être confirmée par les décapitations horribles et sadiques des otages de l’État islamique, comme par les révélations récentes de l’instabilité mentale du kamikaze d’Orlando (juin 2016) ou du conducteur fou qui a tué plus de 80 personnes à Nice (juillet 2016).

Le faible niveau d’études de beaucoup de ceux ayant participé aux récents attentats en France – Toulouse en 2012, Charlie Hebdo et le Bataclan en 2015 – confirmerait la thèse de l’irrationalité.…  Seguir leyendo »