Tierno Monénembo

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de diciembre de 2008. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Pauvre Afrique, hier, on lui imposait ses dictateurs, aujourd’hui, on lui choisit ses «démocrates». Les rappeurs, ces Prévert des nouveaux temps, viennent d’inventer un néologisme qui fait fureur d’un bout à l’autre du continent : la démocrature. Entendez, ce système hybride (le visage de la démocratie, le corps diabolique de la dictature) qui a le don de déchaîner les passions et d’ajouter à la confusion.

Qui a gagné les élections en Côte d’Ivoire, qui les a perdues en Guinée ? Cette question qui a l’air d’embraser l’univers n’a aucun sens dans les faubourgs de Conakry et d’Abidjan où, bon an, mal an, la vie politique n’aura jamais qu’un seul régime, la disette, et une seule loi : «tout ce qui n’est pas obligatoire est interdit», pour reprendre le fameux mot de Léon Campo.…  Seguir leyendo »

Encore une fois, l’armée a tiré sur la foule à Conakry ! Les journaux n’en feront pas leurs gros titres : là-bas, du sang dans les rues, ce n’est pas une information, juste une anecdote, pour ne pas dire une manie. Eh bien non, les balles qui crépitent sur le corps de mes compatriotes méritent d’être entendues. Les images des blessés et des morts, les photos des jeunes filles violées méritent d’être vues.

Le drame de mon pays ne doit pas rester sans visage, sans nom, sans sens, sans trace. Il doit gronder, enfler, et se soulever comme les ouragans de chez nous pour réveiller cette satanée «conscience collective» si prompte à se voiler la face et à ronfler dès que l’odeur de la tragédie dépasse certaines frontières.…  Seguir leyendo »