Xavier Le Torrivellec

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

Le veto russe au Conseil de sécurité de l’ONU permet aux Européens de justifier leur non-intervention en Syrie. En face, la diplomatie russe se félicite, après le fiasco libyen, de sa ténacité sur le front syrien. Affaibli sur le plan intérieur, le président Vladimir Poutine flatte l’orgueil national pour resserrer les rangs autour de lui. Les élites patriotiques de Russie ne veulent pas trahir leur allié syrien, qui bénéficie de l’assistance militaire de Moscou depuis les années 1950. Ils veulent maintenir la Russie dans le jeu ouvert par les révolutions arabes. Car la Russie est le premier pays musulman d’Europe. Avec plus de 20 millions de musulmans, elle veut à tout prix limiter la propagation de l’islamisme sur son territoire.…  Seguir leyendo »