Yaël Liebkind

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados por el autor desde el 1 de mayo de 2009. Para fechas anteriores realice una búsqueda entrecomillando su nombre.

A l’instar de l’éloge de la lenteur ou de l’éloge de la simplicité, l’éloge de l’anonymat évoque une notion à contre-courant de ce que notre époque tend à valoriser: le culte de la performance, de la réussite, de l’efficacité personnelles. Une époque aussi d’exigence, de transparence, de dévoilements et de dénonciations, de levées des secrets et des tabous. Par le biais de multiples réseaux sociaux, nous vivons par ailleurs l’illusion d’une vie sociale riche de communication et de rencontres.

L’anonymat en tant que principe institutionnel met l’accent sur une posture éthique. Celle-ci propose une manière d’être en relation avec le monde, en relation avec ses actions, en relation avec soi aussi.…  Seguir leyendo »