Organización del Trabajo

Depuis les années 80, l’organisation de la production et du travail en flux tendu s’est généralisée dans le secteur manufacturier et dans les services marchands, puis dans le secteur non marchand, notamment dans celui de la santé. Répondant à des impératifs de rentabilité accrus par la financiarisation et la globalisation de l’économie, le flux tendu consiste à réduire le plus possible les stocks et les délais afin d’accélérer la rotation du capital financier investi et d’en accroître la rentabilité. Plus encore – et ceci ne figure pas dans les manuels de gestion –, la production sans stocks intermédiaires entre ateliers, entre services, entre fournisseurs et donneurs d’ordre est l’outil le plus insidieux inventé depuis Ford et Taylor pour accroître la pression sur les salariés dans leur ensemble, et sur chacun d’entre eux individuellement.…  Seguir leyendo »