Le Devoir

Este archivo solo abarca los artículos del periódico incoporados a este sitio a partir del 1 de mayo de 2007.

La question d’une convention internationale sur les pandémies a été récemment évoquée dans les pages de ce journal. Aujourd’hui, c’est l’urgence de la négociation qui est préoccupante.

En effet, par sa décision SSA2/5, datée du 1er décembre 2021, l’Assemblée mondiale de la santé (AMS) a créé un organe intergouvernemental chargé de rédiger et de négocier une convention ou un autre instrument international sur les pandémies. Non sans raison, le directeur général de l’OMS a jugé cette décision « historique », car elle offrirait « une occasion unique de renforcer l’architecture mondiale de la santé afin de protéger et de promouvoir le bien-être de tous ».…  Seguir leyendo »

« Autant le dire brutalement : l’OTAN joue aujourd’hui un rôle néfaste. » Vous pensez sans doute que cette phrase est extraite d’un discours du président russe, Vladimir Poutine. Eh non ! Elle est tirée d’un ouvrage de Dominique de Villepin, successivement diplomate, ministre des Affaires étrangères et premier ministre français. Villepin a été au cœur de la politique étrangère de son pays pendant une vingtaine d’années et en a tiré quelques réflexions sur les relations internationales, qu’il expose dans Mémoire de paix pour temps de guerre.

Il a pu constater au cours de sa carrière comment l’esprit américain domine l’institution et empêche toute réflexion originale sur la sécurité euroatlantique.…  Seguir leyendo »

La victoire du jeune progressiste Gabriel Boric comme président élu du Chili confirme une tendance lourde qui souffle sur l’Amérique latine en faveur de gouvernements clairement identifiés à la gauche. Le tout a débuté avec l’élection d’Andrés Lopez Manuel Obrador au Mexique, en 2018, qui a précédé la victoire de l’aile péroniste d’Alberto Fernández à l’élection de 2019 en Argentine ; s’en est suivie la réélection du Mouvement vers le socialisme (MAS) en Bolivie en 2020, la victoire à l’arraché de la gauche radicale au Pérou puis l’élection de Xiomara Castro au Honduras en 2021.

Ces gouvernements, qui proposent de profondes restructurations sociales, bénéficient d’un appui favorable de la population, même si les résultats sont mitigés à ce jour.…  Seguir leyendo »

L’industrie fossile, l’éléphant dans la pièce à la COP26

Les délégations internationales convergent à Glasgow pour donner suite à l’Accord de Paris. Il est fort probable qu’il s’agisse encore d’un rendez-vous climatique de bla-bla-bla, comme l’a récemment dénoncé Greta Thunberg. Déjà, l’Accord de Paris n’avait rien de rassurant pour les grévistes du climat. Cherchez les mots « charbon », « pétrole » et « gaz naturel » dans les 28 pages de l’accord, vous ne les trouverez pas… Et pourtant, ils sont responsables de 80 % des émissions accumulées depuis l’ère industrielle. Pourquoi refuse-t-on de reconnaître l’éléphant dans la pièce ? Comme nous l’expliquons dans notre livre Pour une écologie du 99 %, la lutte climatique est une lutte de pouvoir contre une caste économique qui a le contrôle sur l’avenir de la majorité : l’industrie fossile.…  Seguir leyendo »

Postnationalisme et rétronationalisme en Hongrie

Après 46 ans de régime communiste, le départ des troupes soviétiques de la Hongrie fut perçu comme une libération, d’autant plus que le drame de la répression de la révolution anticommuniste en 1956 n’avait jamais été oublié.

La Hongrie se félicitait de retrouver une liberté dont elle avait été privée. On y envisageait avec bonheur d’adopter le libéralisme économique et la démocratie, et s’y félicitait de la séparation prochaine des branches législatives et exécutives du gouvernement.

Or, l’autoritarisme « illibéral » représenté aujourd’hui par le premier ministre, Viktor Orbán, est de retour. Comment expliquer ce revirement ?

L’illibéralisme en poupe

La Hongrie a intégré l’OTAN en 1999, l’Union européenne en 2003 et a ratifié la nouvelle Constitution européenne au traité de Lisbonne.…  Seguir leyendo »

Photo: /Joseph Odelyn Associated Press Des enfants déplacés par le séisme se blottissent sous un morceau de plastique le matin après que la tempête tropicale Grace a balayé Les Cayes, en Haïti, mardi le 17 août 2021, trois jours après un séisme de magnitude 7,2

Pourquoi Haïti est-elle devenue si pauvre ? C’est l’une des questions que l’on pose très souvent dans les débats sur le niveau de pauvreté dans lequel patauge la partie occidentale de l’île, considérée comme l’une des principales attractions touristiques de la Caraïbe jusque dans les années 1970.

La question est d’autant plus importante que l’île était considérée comme la Perle des Antilles par les colons français, tellement cette ancienne colonie était riche. D’abord en ressources naturelles, l’or en particulier. Ensuite par sa productivité agricole qui lui permettait d’être considérée comme une grande pourvoyeuse de matière première.

La littérature sur l’économie du développement retient de nombreux éléments de réponse à cette épineuse question.…  Seguir leyendo »

L’apocalypse n’est pas la fin du monde

Le nouveau rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) en réjouira peu par ses nouvelles conclusions. La température globale grimpe non seulement plus rapidement que nous l’avions initialement cru, mais en plus, voilà que les conséquences catastrophiques qui s’observent présentement s’anticipaient précédemment pour des hausses de plus de 4 °C.

Les températures de non-retour arrivent plus rapidement qu’on le croyait, mais leurs conséquences sont déjà là. La suite s’annonce donc encore pire.

Devant cela, plus que l’illusion de contrôle, ce sont nos beaux discours qui viennent encore une fois de se fracasser contre le mur imperturbable de la science.…  Seguir leyendo »

La répression sanglante du mouvement populaire de contestation au coup d’État ayant renversé le gouvernement élu d’Aung San Suu Kyi au Myanmar a été largement critiquée par la communauté internationale. Dès mars dernier, plusieurs États occidentaux, dont le Canada, ont fait part de leurs inquiétudes vis-à-vis d’une situation extrêmement tendue où l’inquiétant spectre d’une guerre civile semblait de nouveau hanter le pays.

Ces craintes s’avèrent en partie avérées aujourd’hui alors que prend forme une nouvelle tragédie, qui n’est pas sans faire écho aux épisodes troubles de violence politique ayant déchiré le pays sur plusieurs décennies. Pire encore : les références ambiguës et répétées de la communauté internationale à la « responsabilité de protéger » ne sont pas totalement étrangères à la radicalisation des révoltes et à l’incapacité de mettre en place un dialogue constructif avec la junte militaire.…  Seguir leyendo »

Le gâchis en Afghanistan

Le régime afghan actuel mis en place par l’occupation des États-Unis et de ses alliés de l’OTAN en 2002 vit ses derniers jours. À la porte du pouvoir, les talibans peuvent-ils rétablir la paix ? Rien n’est moins sûr.

Pour comprendre le gâchis actuel, il importe de faire un bref détour par l’histoire. Après la Deuxième Guerre mondiale, avec l’urbanisation et la scolarisation d’une partie de la population, un vent de contestation se leva pour réclamer la fin d’une monarchie moyenâgeuse en Afghanistan. Des étudiants et des soldats se mirent ensemble pour déclarer la république en 1973 avec un programme de réformes qui ne plaisaient pas aux chefs de clans, surtout dans les régions rurales qui voyaient l’émancipation des femmes, la réforme agraire et la souveraineté nationale comme une menace à leur pouvoir.…  Seguir leyendo »

Ebrahim Raïssi. Credit Vahid Salemi Associated Press

L’élection d’Ebrahim Raïssi à la présidence iranienne est un scandale. La montée au pouvoir de celui que l’on appelle « le boucher » à cause de sa responsabilité pour des milliers d’exécutions extrajudiciaires, de disparitions forcées et de cas de tortures, laisse présager des jours sombres pour le peuple iranien. Après plus de quatre décennies d’une théocratie sanguinaire, les souffrances des Iraniennes et des Iraniens convoquent nos démocraties à répondre de façon appropriée à l’affront d’avoir promu comme interlocuteur du monde celui qui devrait être jugé pour crimes contre l’humanité. Il est nécessaire que son cas soit un exemple de lutte efficace contre l’impunité des puissants.…  Seguir leyendo »

Réflexions d’après la pandémie

Le comportement de la nature est à ce point complexe qu’il n’est pas sûr qu’un jour nous réussissions à en percer les mystères. Dans celle-ci, ce qui s’est déjà produit dans le passé nous décrit des réels successifs, mais ne nous donne aucune lumière sur les possibles à venir. Même à travers ses formules mathématiques les plus complexes, l’humain ne peut rien savoir de ce qui l’attend vraiment.

Dans son Tractatus logico-philosophicus(Gallimard, 1961), Ludwig Wittgenstein dira d’ailleurs des vérités mathématiques qu’elles ne sont que grammaticales, c’est-à-dire qu’elles ne sont que des règles arbitraires que l’on se donne pour satisfaire certaines de nos attentes au sujet de la nature.…  Seguir leyendo »

Énergie, climat et coronavirus, l’exception de la Chine

Énergie 2020 British Petroleum (BP) vient de rendre publique la 70e édition de son rapport annuel Statistical Review of World Energy. On y apprend qu’à l’échelle mondiale, en 2020, il y a eu une réduction de 4,5 % de la consommation d’énergie primaire et de 6,3 % des émissions de gaz à effet de serre (GES). Dans les deux cas, c’est la plus forte réduction jamais enregistrée. Par source fossile, la plus forte réduction est dans la consommation de pétrole (-9,3 %), suivi du charbon (-4,2 %) et du gaz (-2,3 %).

Par pays et par source, le niveau de baisse est variable, avec une seule exception notable : la Chine qui a augmenté aussi bien sa consommation d’énergie (+2,1 %) que sa pollution (+0,6 %) qui avoisine désormais 10 milliards de tonnes (Gt) de CO2-éq/an.…  Seguir leyendo »

Photo: Adalberto Roque Agence France-Presse

Haïti et Cuba, deux des principales îles des Caraïbes, sont secouées par de forts remous politiques et sociaux depuis les dernières semaines. À Port-au-Prince, l’assassinat du président Jovenel Moïse a plongé les Haïtiens dans l’incertitude concernant les cerveaux derrière l’attaque. Elle a aussi entraîné une lutte entre plusieurs prétendants au pouvoir s’étant soldée par l’assermentation d’Ariel Henry en tant que nouveau président.

À La Havane, des milliers de protestants sont descendus dans les rues pour manifester leur ras-le-bol concernant le manque de nourriture, de médicaments, la gestion de la COVID-19 et les fortes restrictions des libertés civiles par le gouvernement cubain.…  Seguir leyendo »

Ancien camp de concentration d’Auschwitz, en Pologne. Photo: Matthias Schrader Associated Press.

L’Occident est d’abord une conscience, et malgré toutes les tragédies que ses hommes ont infligées aux peuples d’Europe et aux autres peuples de la terre, il y a toujours eu des esprits qui se sont révoltés contre le péché suprême : le crime contre les consciences et les libertés.

Nous savons aujourd’hui qu’aucune civilisation n’est innocente, que la nature humaine étant ce qu’elle est, les guerres, les génocides et les fanatismes ont défiguré les plus belles d’entre elles. Que la civilisation qui se dit innocente jette la première pierre ! Mais l’Occident en souffre parce que sa conscience lui dicte de rechercher la vérité, d’avouer ses crimes et de faire preuve de reconnaissance à l’égard des peuples qu’il a opprimés.…  Seguir leyendo »

Élections de façade en Iran

Comment une civilisation aussi sophistiquée que l’Iran peut-elle endurer le clergé moyenâgeux qui prétend agir en son nom ? La fenêtre d’opportunité permettant aux Iraniens de renouer avec l’Occident est claquée par un clergé arrogant qui prône la martyrologie au détriment du bien-être de ses citoyens.

Bien que certains aient décrit les élections récentes comme une compétition entre conservateurs et réformistes, la réalité est tout autre. Le système politique iranien est un système totalitaire assujetti à l’autorité apodictique du leader suprême, Ali Khamenei. Ce dernier a le titre de Walayat al-Faqih, qui confère au religieux la primauté absolue sur le pouvoir politique.…  Seguir leyendo »

L’insécurité en Haïti, de François Duvalier à Jovenel Moïse

L’assassinat crapuleux du président Jovenel Moïse dans la nuit du 6 au 7 juillet marque le point culminant de l’insécurité et de la criminalité en Haïti au cours des dernières années. Il ramène le pays près d’un siècle en arrière lors du lynchage du président Vilbrun Guillaume Sam assassiné le 28 juillet 1915 à Port-au-Prince. Contrairement à Jovenel Moise, il s’agissait d’une révolte populaire.

L’insécurité et la criminalité politiques ne datent pas d’aujourd’hui dans la première république noire du monde. Le père fondateur de la nation, Jean-Jacques Dessalines, a d’ailleurs été assassiné le 17 octobre 1806, moins de trois ans après l’Indépendance nationale proclamée le 1er janvier 1804.…  Seguir leyendo »

Retour à la case départ

Le président Joe Biden a confirmé il y a déjà quelques semaines une annonce à laquelle les analystes s’attendaient déjà depuis plusieurs années, à savoir le retrait des troupes américaines d’Afghanistan d’ici septembre. Or, à la lumière des événements des derniers jours, il est clair que le gouvernement américain ne fera pas marche arrière sur la question et que la plus longue guerre de son histoire est sur le point de se conclure.

L’abandon en pleine nuit du stratégique aéroport de Bagram, situé à 50 kilomètres de Kaboul, par les troupes américaines le 2 juillet dernier ne laisse en effet aucun doute sur les intentions de la Maison-Blanche de se retirer le plus rapidement possible de ce qui est devenu un bourbier embarrassant pour les forces armées américaines, qui n’ont pas réussi à affaiblir les talibans en 20 ans de conflit.…  Seguir leyendo »

Le monument de Maisonneuve à la place d’Armes. Photo: iStock

Les statues de bronze souhaitent rendre éternel tel personnage célèbre en son temps ou perpétuer le souvenir de tel ou tel événement. Elles ont pour ambition de marquer l’espace et surtout de défier le temps… que rien ne défie vraiment. De ce point de vue, toute statue, tout monument, sans exception, a pour inévitable destinée de devenir, à plus ou moins brève échéance, anachronique. C’est inévitable, puisque les uns comme les autres témoignent de valeurs du passé, et donc de valeurs révolues ou en voie de l’être.

Le monument de Maisonneuve à la place d’Armes comme celui de Dollard des Ormeaux au parc La Fontaine témoignent effectivement, comme le stipule M.…  Seguir leyendo »

Le blocus contre Cuba constitue un crime

De tous les obstacles qui se sont dressés devant Cuba sur la voie du développement économique, social et humain, aucun n’a été aussi formidable et n’a eu autant de conséquences néfastes que le blocus imposé par les États-Unis. Sous le terme lénifiant d’« embargo » se cache en effet tout un ensemble de dispositifs économiques unilatéraux et même extraterritoriaux. Dans les faits et en vertu de lois qui se sont ajoutées au fil des décennies, l’embargo a pris la forme d’un blocus, terme employé par Cuba pour désigner un acte de guerre dans une guerre non déclarée, car il concerne non seulement les produits, mais aussi la technologie, le transport, le financement, la monnaie, etc.…  Seguir leyendo »

Un déni d’exister à la source de la révolte des Israélo-Palestiniens

Une fois encore, le Proche-Orient s’embrase. Combat entre la branche armée du Hamas, « terroriste » pour les Occidentaux, qui trouve sa légitimité dans la défaite, et l’armée israélienne dans son « droit à se défendre ». Selon l’ONU, 1800 Palestiniens sont morts durant la dernière guerre de Gaza en 2014, dont 65 % de civils et 30 % au moins d’enfants. Même si moins dévastateurs, les tirs de roquettes n’en sont pas moins injustifiables. Michel Goya, militaire et historien français, a écrit : « les Israéliens préfèrent la sécurité provisoire à une paix véritable en réalité. Et le Hamas en profite également ».…  Seguir leyendo »