Le Temps

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados a partir del 1 de enero de 2008.

La poule qui pondait des œufs à ARN messager

Les fables de La Fontaine regorgent de bons principes dont on devrait s’inspirer. Malheureusement, on s’arrête trop souvent au milieu des histoires, en négligeant sciemment la morale de l’affaire.

Prenez la poule aux œufs d’or. Pas le jeu télévisé amoral, mais la fable. Le fermier, impatient de voir sa poule ne pondre qu’un œuf d’or par jour, finit par la trucider en espérant y trouver un trésor. Et Jean de La Fontaine de conclure: «L’avarice perd tout en voulant tout gagner.»

Dans nos démocraties occidentales, le plus beau de nos biens, notre poule aux œufs d’or, c’est sans doute notre capacité d’innovation.…  Seguir leyendo »

Un auditeur à Bangui, en Centrafrique, mars 2021 — © GWENN DUBOURTHOUMIEU

Les médias traditionnels d’information (radio, TV, presse écrite) restent, et de loin, la première source d’information fiable lorsqu’un nouveau sujet de crise survient, comme le covid. Voilà l’enseignement majeur d’une grande étude d’audience menée fin 2020 dans six pays africains par l’Institut Kantar pour la Fondation Hirondelle, ONG suisse qui fournit de l’information à des populations confrontées à des crises.

Parmi les personnes interrogées dans six pays (Mali, Niger, Burkina Faso, République centrafricaine, République démocratique du Congo et Madagascar), 60% citent les médias comme première source de confiance pour s’informer sur le covid, devant le gouvernement et les administrations nationales (26%), et les organisations internationales comme l’OMS ou l’ONU (20%).…  Seguir leyendo »

Un coup d’œil sur la carte de l’Est du continent africain, et l’on voit la progression des djihadistes depuis la Somalie, sans mentionner ceux de la Syrie et en Irak où ils étaient installés dans leur Califat. Ils partent de Somalie (les shababs), puis passent par le Kenya et la Tanzanie d’où ils ont été chassés, ensuite dans l’Est de la RDC (République Démocratique du Congo), et maintenant, ils sont au Nord du Mozambique, en majorité musulman, dans la province de Cabo Delgado. Là où, depuis 2017, les violences ont fait 2400 morts, dont des centaines décapités, et 600 000 déplacés.…  Seguir leyendo »

L’année ne commence pas partout le même jour. Dans des temps anciens, son début a souvent coïncidé avec l’arrivée du printemps et dans diverses régions du monde, c’est encore ainsi. Quant au peuple Tibétain, il entre ce 12 février, en fonction de calculs liés au calendrier lunaire, dans l’année « Bœuf de Métal ».

Mais le Nouvel an tibétain, le Losar, la plus importante fête tibétaine, pourra-t-il même être célébré ? Si dans la plupart des lieux où vivent les quelque 150’000 Tibétaines et Tibétains qui ont pu fuir leur pays, les mesures sanitaires entravent les rassemblements, dans leur patrie occupée depuis sept décennies, c’est pour des raisons politiques que les réunions sont étroitement surveillées voire interdites.…  Seguir leyendo »

L’aspect le plus inquiétant de la covid-19 est incontestablement la normalisation de procédures dictatoriales au nom de la protection de la santé collective. Je retiens en particulier les quarantaines et la vaccination

La quarantaine, négation de l’habeas corpus

Pure et simple privation de liberté, la quarantaine offre la particularité d’être décidée sans la moindre intervention judiciaire et dans un arbitraire absolu pour la grande majorité des condamnés. En effet, aucun contrôle justifiant cette forme d’emprisonnement n’est requis, sous prétexte qu’un test négatif n’est pas décisif, et la « libération après dix jours ou ce qu’il en reste depuis la dénonciation » a lieu sans contrôle non plus, à moins de symptômes justifiant un test.…  Seguir leyendo »

Fête musicale dans une piscine. Wuhan, août 2020. — © REUTERS

Il y a un an apparaissait en Chine – dans des circonstances qui restent à élucider – un virus qui allait mettre la planète à l’arrêt durant des mois. Aujourd’hui, alors que l’Europe et les Etats-Unis sont toujours en partie paralysés par le covid, la Chine affiche sa maîtrise de la pandémie et, à Wuhan, «ground zero» du SARS-CoV-2, on festoie dans les parcs, les discothèques et les restaurants dans une relative insouciance. Au-delà des mises en scène à des fins de propagande, il est indéniable que Pékin marque des points sinon aux yeux du reste du monde, du moins à ceux de sa population.…  Seguir leyendo »

Les idiots utiles du régime méritocratique

Dans un essai qui fera sans doute date, le philosophe Michael J. Sandel pulvérise l’un des mythes fondateurs américains : la méritocratie. Cette idée selon laquelle, notre place dans la société, dans une organisation, ou nos succès et nos revenus sont le produit de nos talents, de nos efforts et de notre engagement. Non seulement le régime méritocratique ne tient-il pas ses promesses, nous rappelle-t-il, mais il est gangréné par deux maux : il occulte le rôle du hasard et des circonstances dans le succès ou les échecs et il promeut une éthique délétère. C’est ce dernier point sur lequel Sandel s’attarde.…  Seguir leyendo »

Des passantes devant un graffiti représentant le coronavirus à Soweto, en Afrique du Sud, le 19 novembre 2020. — © keystone-sda.ch

Le Covid-19 représente moins de 1% (0,3%) de la mortalité sur le continent africain. Toutefois, la surmédiatisation de la pandémie est en train d’occulter les autres urgences sanitaires. C’est le cas par exemple du paludisme, qui est à lui seul dix fois plus létal. Au 27 octobre dernier, un peu plus de 37 000 décès liés au Covid-19 avaient été recensés en Afrique, quand, en comparaison, le continent enregistrait 380 000 décès dus au paludisme en 2018, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Le paludisme est pourtant une maladie évitable et traitable, mais des réflexes humains comme nos réactions face à la pandémie de coronavirus viennent exacerber une situation déjà critique.…  Seguir leyendo »

Pour distribuer le vaccin anti-COVID

La très large distribution des vaccins contre le virus SARS-CoV2 dans tous les pays est un enjeu mondial pour lutter contre la pandémie COVID-19. Depuis quelques semaines, un lobbying important d’ONG promeuvent l’idée d’une demande de dérogation temporaire de l’accord sur les droits de propriété intellectuelle (ADPIC) pour les produits de lutte contre le Covid-19 (1, 2 et d’autres interventions dans les médias suisses). Ces ONG font ainsi pression sur le Conseil Fédéral afin qu’il soutienne une dérogation temporaire de l’ADPIC déposée par l’Inde et l’Afrique du Sud. Bien que l’approche soit séduisante et utilisée dans le passé pour lutter contre le SIDA, cette proposition n’est ni réaliste ni productive voir même non nécessaire pour assurer une distribution sans précédent des futurs vaccins anti-COVID-19 !…  Seguir leyendo »

Un désinfection sans risque

La désinfection des mains fait partie des gestes barrières dans la protection contre la pandémie actuelle. Le but n’est pas ici de remettre en cause ce principe que j’applique moi-même chez nous lors de chaque maladie (gastro, grippe ou autre).

Par contre j’aimerais discuter des désinfectants qui peuvent être utilisés. Et des risques que certains peuvent poser.

Mais d’abord à quoi cela sert-il d’en utiliser?

Un désinfectant sert à détruire les pathogènes: virus et bactéries principalement.

De loin, les bactéries sont les plus difficiles à éliminer. Elles sont capables de développer tout une série de mécanismes pour s’adapter et devenir résistantes à une ou plusieurs substances chimiques.…  Seguir leyendo »

On ignore l’origine de la fable, mais elle est bien connue en Egypte. C’est l’histoire du scorpion qui voulait traverser le Nile. Malheureusement il ne savait pas nager. Il rendit donc visite à la grenouille pour lui demander si elle le laisserait monter sur son dos et si elle serait d’accord de le transporter vers l’autre rive du fleuve.

« Il n’en est pas question » répondit la grenouille « si je te laisse monter sur mon dos tu vas me piquer ». « Réfléchis » répondit le scorpion « si je te pique durant la traversée tu vas certes mourir mais moi aussi car je vais me noyer.…  Seguir leyendo »

Patriarche latin de Jérusalem. Avril 2020. — © REUTERS

Je suis frappé par l’omniprésence dans le public des discours sur LA religion, prise comme un bloc. Ce vocable monolithique fonctionne comme un épouvantail ou un tabou. La religion fait peur et l’Etat laïque s’en défend de tous les côtés. Or, tout d’abord, LA religion n’existe pas. Il n’y a que des religions ou des idées religieuses, au pluriel, dans tel contexte historique ou dans telle culture, et encore à certaines périodes de l’histoire. Les généralisations sont toujours dangereuses, parce qu’elles sont fausses. Ainsi, pour ne donner que quelques exemples, il y a les «entretiens» très vivants de Confucius, mais aussi ce qu’il en est advenu dans le confucianisme officiel de la Chine d’aujourd’hui.…  Seguir leyendo »

Manifestation en hommage à l’enseignant Samuel Paty, décapité par un extrémiste. Marseille, 18 octobre 2020. — © AFP

Samuel Paty, les trois victimes de Nice et d’autres avant eux sont morts sous les coups d’hommes qui, plus que par fragilité psychologique personnelle, étaient motivés par la conscience d’être musulman et de devoir défendre leur religion. La violence exceptionnelle de leur réaction demande qu’on cherche à comprendre leurs motivations. Un passage de l’Ancien Testament évoque l’éventualité qu’un faux prophète, ou un membre du peuple d’Israël, incite ses «frères» à suivre d’autres dieux. Dans ce cas de figure, la loi civile d’Israël ordonnait de ne montrer aucune pitié envers de tels individus et de les lapider.

Dans la foulée, le texte précise que ceux qui inciteraient à adorer d’autres dieux constitueraient un test destiné à éprouver la fidélité des Israélites envers Dieu et que la sévérité avec laquelle ils devaient les châtier avait pour but de dissuader quiconque serait tenté de les imiter.…  Seguir leyendo »

Portrait de l'enseignant Samuel Paty. Façade de l'opéra de Montpellier. 21 octobre 2020. — © Pascal GUYOT / AFP)

Depuis le vendredi 16 octobre, nombre d’entre nous ont l’âme éreintée. J’essaye de convaincre mes enfants que la terrible décapitation de cet enseignant d’histoire-géographie est un événement isolé, l’œuvre d’un déséquilibré, qu’il ne faut pas tomber dans le piège de comparer ce qui ne se compare pas, mais je n’arrive pas à les rassurer.

L’écriture de La Race des orphelins m’a plongé pendant deux ans dans les entrailles nauséabondes du national-socialisme hitlérien. A force d’en démonter les rouages, je me suis aperçu qu’ils dépassaient largement l’Allemagne nazie. Tous les régimes totalitaires ont un point en commun: la terreur. La terreur qui se propage par le biais d’actes d’une violence extrême.…  Seguir leyendo »

Nous y sommes ! La deuxième vague COVID frappe l’Europe de plein fouet, et les mesures prises par les gouvernements sont de plus en plus strictes et contraignantes. Force est de constater que nous ne sommes pas préparés à faire face à cette situation, plus délicate et critique que prévue. Cela s’illustre par le manque de cohérence des restrictions imposées par les pays européens, notamment en ce qui concerne les réunions dans le cadre privé et le contact social. Tentons de ne pas reproduire les erreurs commises lors de la première vague, et adaptons-nous à notre nouvel environnement !

Notre connaissance et notre compréhension du virus sont meilleures qu’au printemps dernier.…  Seguir leyendo »

Mafalda est orpheline, et tout le monde avec elle

Sur la vignette, Mafalda s’agrippe au pantalon de son dessinateur de père qui s’en va: «Ne pars pas, je te promets de la manger, la soupe!» Le dessin est à la une du sifte d’investigation mexicain Aristegui Noticias. Il est simple, il est doux. Mafalda adorait les Beatles mais détestait la soupe, et tous les enfants l’aiment pour cela.

¡No te vayas, prometo tomarme la sopa!, así despide Mafalda a Quino | Videocaricaturahttps://t.co/zQUz1ATP8S pic.twitter.com/iuVgi2n2ey

— Aristegui Noticias (@AristeguiOnline) October 1, 2020

Sur d’autres vignettes dans la presse aussi, Mafalda rit comme une baleine lorsqu’elle découvre la définition de «démocratie», elle ne peut plus s’arrêter de rire.…  Seguir leyendo »

Dans une démarche participative, l’UNESCO interroge les problématiques clés du futur de l’éducation https://fr.unesco.org/futuresofeducation/ en vue d’un nouveau Rapport mondial. L’initiative est évidemment associée au contexte de crise actuel, avec le rappel que l’apprentissage et la connaissance comptent parmi les ressources clés dont dispose l’humanité pour anticiper les défis, favoriser la résilience et envisager de nouvelles alternatives.

Dans un monde complexe, aux contours imprévisibles, impacté aujourd’hui par une crise globale, l’éducation avance elle aussi à tâtons, formule des hypothèses qu’elle interroge à intervalle régulier. Avec des moments où l’on croit savoir, où l’on se sent presque euphorique, donc très intelligent. Et d’autres où l’on n’est pas sûr de tout comprendre, où l’on se sent un peu niais et on aimerait bien savoir dans quelle direction le vent souffle.…  Seguir leyendo »

Le camp de réfugiés de Moria ravagé par l’incendie. Lesbos, Grèce, 9 septembre 2020. — © AFP

Au cours de son point de presse sur les incendies ayant ravagé le camp de Moria à Lesbos les 9 et 10 septembre dernier, le porte-parole du gouvernement grec, Stelios Petsas, déclarait: «Ils pensaient que s’ils mettaient le feu à la Moria, ils pourraient quitter l’île. Peu importe ce que les pyromanes avaient en tête, ils peuvent l’oublier.»

La manière dont ces incendies ont été allumés n’est pas encore confirmée mais ce que M. Petsas laisse entendre, à savoir que les réfugiés ont mis le feu au camp pour pouvoir s’enfuir, nourrit encore l’entreprise de déshumanisation de Lesbos. Le simple fait de laisser penser qu’incendier sa propre maison est un pas vers la liberté devrait suffire à remettre en question l’existence même de «Moria».…  Seguir leyendo »

La démission du Premier Ministre Abe Shinzo fin août fut surprenante de par sa soudaineté, mais des signes annonciateurs étaient perceptibles depuis plusieurs semaines. Les rumeurs concernant son état de santé grouillaient en raison de deux visites successives à l’hôpital. M. Abe semblait également de plus en plus distant et détaché des affaires gouvernementales, malgré la menace toujours aigüe du coronavirus. Sa popularité avait d’ailleurs fortement chuté depuis le début de 2020 à cause d’une réponse du gouvernement central jugée lente et désorganisée. Un collègue japonais me disait avec assurance début août déjà que le règne de M. Abe touchait à sa fin.…  Seguir leyendo »

Sainte-Sophie, Istanbul, juin 2020. — © MURAD SEZER/REUTERS

Les médias se sont largement fait l’écho du retour à l’islam de la basilique Sainte-Sophie. Les personnes soussignées souhaitent aller au-delà de ces réactions immédiates. Particulièrement sensibles à cet événement parce que engagées dans le dialogue interculturel, elles n’ont pu s’empêcher de tracer un parallèle entre la mosquée-cathédrale de Cordoue et la basilique byzantine d’Istanbul.

Les deux édifices sont inscrits au patrimoine mondial de l’humanité. Nés du génie artistique de créateurs chrétiens et musulmans, ils sont avant tout les témoins du caractère sacré d’un culte. Lorsque le cours de l’histoire a modifié l’affectation religieuse de ces lieux, leur dimension spirituelle n’en a pas moins été conservée.…  Seguir leyendo »