Le Temps

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados a partir del 1 de enero de 2009.

Changement climatique et relations internationales

Face au réchauffement, de plus en plus de citoyens se joignent aux nombreuses personnalités du monde scientifique pour tirer la sonnette d’alarme: manifestations des écoliers, témoignage émouvant de Greta Thunberg, mise en garde du secrétaire général de l’ONU à Davos. Ces appels ne sont que les derniers d’une longue liste. Ces citoyens déplorent aujourd’hui l’absence de progrès perceptible en matière de lutte contre le réchauffement depuis l’Accord de Paris de 2015 qui fixait comme objectif souhaitable une limitation du réchauffement à 1,5°C.

En réalité la situation est plus grave encore que le public ne l’imagine. En effet, cela fait non pas trois mais vingt-sept ans, soit depuis l’adoption de la Convention-cadre sur le changement climatique de 1992, que le monde politique brille par sa passivité face à ce problème.…  Seguir leyendo »

Bougies déposées à la mémoire du maire de Gdansk assassiné, Pawel Adamowicz. Cracovie, 19 janvier 2019.© REUTERS

A Gdansk, on a fait appel à des psychologues pour aider la population, profondément choquée par l’assassinat le 13 janvier du maire de la ville, Pawel Adamowicz – un meurtre retransmis en direct à la télévision, en prime time, devant des millions de téléspectateurs. L’homme de 27 ans accusé de ce crime était sorti de prison quelques mois plus tôt. Il avait préparé son attentat médiatique jusque dans le moindre détail: après avoir enfoncé un couteau dans le cœur du maire, il a crié dans un micro qu’il avait tué M. Adamowicz pour se venger de Plateforme civique, le parti centriste d’opposition qui l’avait, prétendait-il, injustement envoyé en prison.…  Seguir leyendo »

Le système international de contrôle des drogues est un cas d’étude dans le multilatéralisme: depuis la création du système mondial à la sortie de la Seconde guerre mondiale et jusqu’au début des années 2010, la communauté internationale a partagé une position commune, même durant la guerre froide: celle de l’éradication de l’usage récréatif des drogues. Ce consensus sur l’efficacité de la prohibition comme paradigme de contrôle des drogues s’est brisé ces dernières années face à ses propres échecs.

En effet, la production, l’usage et la consommation des substances illégales traditionnelles sont en constante augmentation. Le marché des drogues connaît des bouleversements avec l’arrivée des nouvelles substances synthétiques et du trafic sur le dark web auxquels le système actuel paraît incapable de répondre.…  Seguir leyendo »

La rédaction inclusive est-elle un «péril mortel» pour la langue française, comme l’Académie française l’a prédit en 2017? © REUTERS/Amr Abdallah Dalsh

La rédaction inclusive polarise le débat, y compris dans le monde du droit et des administrations. Est-ce une préoccupation futile au regard des inégalités de fait qui seront au cœur de la grève nationale des femmes le 14 juin 2019 ou un «péril mortel» pour la langue française comme l’Académie française l’a prédit en 2017? Ni frivole ni fatale, cette question est loin d’être nouvelle. Eliane Viennot par exemple, professeuse (elle préconise ce terme) de littérature française de la Renaissance, décrit cette évolution comme une volonté de stopper le processus de masculinisation de la langue plutôt que de féminiser celle-ci. Le sexisme de la langue française n’est en effet pas inné mais relève d’acquisitions que celle-ci a successivement subies depuis le XVIIe siècle.…  Seguir leyendo »

Manifestants palestiniens aux abords de la frontière israélienne. Est de Gaza City, 11 janvier 2019. © MAHMUD HAMS/AFP

Lors d’un récent voyage à Jérusalem, une amie m’a offert un t-shirt où l’on voit le dessin de quatre hommes en train de s’esclaffer, se tenant le ventre de rire. Leur hilarité répond à la question inscrite en haut du t-shirt: «La paix au Proche-Orient?» Ce dessin résume l’impossibilité de croire aujourd’hui en la paix entre Palestiniens et Israéliens. Les faits sont là et ils sont têtus: la colonisation et l’occupation israélienne se poursuivent en Cisjordanie, de violents affrontements opposent périodiquement Gaza et l’armée israélienne et aucune lueur d’espoir d’un règlement pacifique n’apparaît à l’horizon. Quant aux élections israéliennes, en avril prochain, elles ne devraient rien apporter de très réjouissant.…  Seguir leyendo »

Tous partis confondus, la classe politique britannique reproche à Theresa May de n’avoir pas su négocier un accord qui aurait permis au Royaume-Uni de sortir de l’Union européenne, tout en gardant accès au marché unique aux mêmes conditions que précédemment. Le reproche est injuste, car cette solution n’était pas au menu. Il est facile d’expliquer pourquoi.

Si vous aimez jouer au golf et que vous habitez en face d’un terrain de golf, le mieux est de devenir membre du club. Vous pourrez ainsi jouer quand vous le voudrez, prendre part aux décisions, voter sur l’admission de nouveaux membres, etc. Si vous aimez jouer au golf et que vous ne voulez pas devenir membre du club, vous devez vous attendre à devoir payer un prix plus élevé que les membres lorsque vous voudrez y jouer.…  Seguir leyendo »

Mine d'uranium exploitée par Rio Tinto. Namibie, 23 février 2017. © Reuters/Siphiwe Sibeko

Le gouvernement namibien a récemment annulé une loi de 2015 qui exigeait que 20% au moins du management des entreprises soit aux mains de Namibiens dans le but d’empêcher l’accaparement des ressources minières – tels les diamants et l’uranium – par des étrangers. Selon le Ministère des mines, il s’agit «d’encourager les investisseurs étrangers inquiétés par cette loi restrictive»! Une explication similaire est donnée au Zimbabwe où le nouveau président Emmerson Mnangagwa a annulé une loi instaurée par Robert Mugabe et qui stipulait que pour tout investissement étranger, 51% de la propriété des entreprises devaient être en mains de Zimbabwéens. Cela valait en particulier pour les diamants et le platine.…  Seguir leyendo »

La croissance horlogère n’a pas été essentiellement portée par l’extraction et la consommation de métaux, mais par une amélioration sensible de la formation et des compétences des travailleurs. © Sandro Campardo/Keystone

Une croissance économique mal maîtrisée peut évidemment avoir des effets néfastes sur l’environnement. Toutefois, la question fondamentale n’est pas tellement «croissance ou décroissance», mais plutôt «quelle croissance». L’histoire récente montre que la croissance peut être qualitative et respectueuse de l’environnement. Les deux Prix Nobel d’économie 2018, les Américains Paul Romer et William Nordhaus (voir Le Temps du 9 octobre), ont démontré qu’il était possible de conjuguer croissance durable à long terme et bien-être de la population, et que les idées – l’innovation – peuvent être utilisées pour la croissance économique comme un substitut inépuisable aux ressources naturelles, qui elles sont limitées.…  Seguir leyendo »

Manifestation après le massacre dans une discothèque gay où 48 personnes furent tuées. Los Angeles, juin 2016. © Getty Images

La notion d’identité est traditionnellement accolée à la droite, surtout la plus extrême. Comme si l’identité ne renvoyait qu’à une ethnie ou une nation qu’il s’agirait de protéger contre une abrasive et universaliste modernité, hostile aux particularismes régionaux. Et si cette notion était plus complexe? Cette interrogation réside au cœur d’un essai du philosophe américain et homme de gauche Mark Lilla, récemment traduit en français*. L’auteur se demande ni plus ni moins, en s’adressant à ses amis membres du Parti démocrate, si la gauche ne se serait pas à son tour ménagé une politique identitaire, bien sûr antagonique à celle prévalant à droite, mais tout aussi mortifère, surtout pour ses propres intérêts.…  Seguir leyendo »

Migrants salvadoriens qui traversent un fleuve frontière vers le Mexique, en route vers les Etats-Unis. Novembre 2018. © AFP

Non seulement la montagne a accouché d’une souris mais elle aura fait des dégâts avant même d’enfanter. Trois jours avant l’ouverture de la conférence de Marrakech, le 10 décembre, qui devait entériner le Pacte migratoire, le gouvernement belge tombait après qu’une partie du parlement eut déclaré qu’il voterait contre son adoption. Et il n’était pas le seul. Quelque 17 pays industrialisés dont l’Australie, l’Autriche, l’Italie, la Hongrie, la Pologne, Israël, la Nouvelle-Zélande, le Chili, la République tchèque, la Croatie, ont exprimé de sérieuses réserves quant au contenu du Pacte.

Le paradoxe est que ces mêmes gouvernements n’avaient soulevé aucune objection lorsque le texte fut adopté à l’unanimité (sauf les Etats-Unis, qui s’étaient retirés du processus) par l’Assemblée générale de l’ONU en septembre à New York.…  Seguir leyendo »

Eleveurs de la tribu Dinka. Soudan du Sud, mars 2018. © Stefanie GLINSKI/AFP

Les interdépendances sont un fait de moins en moins contestable à mesure qu’elles deviennent plus visibles et plus diversifiées: entre collectifs humains (tribus, Etats, groupes d’Etats, entreprises transnationales ETN); entre humains présents et générations futures; entre humains et vivants non humains; voire entre «sujets» humains et objets «intelligents». Elles ont fait l’objet d’une reconnaissance juridique au Sommet de la Terre (Rio 1992): «La terre forme un tout marqué par les interdépendances.» Après cette entrée plutôt discrète, on les retrouve dans de nombreux projets.

Pendant les années qui ont suivi, les projets se sont multipliés, notamment en 2011 une Déclaration universelle des responsabilités humaines; en 2015 une Déclaration des droits de l’humanité; en 2015 l’Accord de Paris sur le climat souligne «le caractère planétaire des menaces à la communauté de la vie sur terre» et le devoir de coopération qui en résulte pour les Etats.…  Seguir leyendo »

Bâle a mis en place des zones de tolérance clairement balisées pour la prostitution de rue. © Keystone

En matière de prostitution, le débat ces jours-ci fait rage entre les tenants de son interdiction par l’intermédiaire de la criminalisation des client(e)s («Frauenzentrale Zürich») et les tenants de sa reconnaissance comme un travail ordinaire (mouvement «Le travail du sexe est un travail»), le tout sur fond de dignité des personnes qui s’adonnent à la prostitution.

Oui, la dignité des personnes s’adonnant à la prostitution doit être protégée. Mais si, comme le prétendent les tenants de la pénalisation – probablement avec raison dans bon nombre de cas –, les travailleurs et les travailleuses du sexe vivent souvent dans la détresse et la misère sociales, ce n’est pas en leur retirant une source potentielle de revenu qu’on les sortira de cette détresse.…  Seguir leyendo »

Un fermier au milieu d'un champ de blé, Le Caire, Egypte, avril 2018. © Mohamed Abd El Ghany/Reuters ©

Il y a vingt ans, la société civile révélait au monde un brevet américain sur ce qui est devenu la «technologie Terminator» – des semences génétiquement modifiées (GM) pour ne pas germer. Autrement dit, l’ingénierie génétique au service de la stérilisation du vivant. La société civile s’est clairement opposée à une telle pratique y compris les organismes des Nations unies. Terminator a ainsi été placé sous moratoire mondial en vertu de la Convention sur la diversité biologique (CBD) de l’ONU en 2000.

Les discussions qui se sont tenues ces dernières semaines, lors de la 14e Conférence des parties (COP14) de la CBD, portent sur une technologie génétique encore plus puissante, le forçage génétique (FG) ou «gene drive» en anglais.…  Seguir leyendo »

Des revendications éparses pour le mouvement des «gilets jaunes». © AFP

La France semble se désagréger. Alors que notre voisin nous a habitués à des mouvements sociaux souvent vifs, la situation de ces trois dernières semaines s’avère d’une tout autre ampleur. Des pans entiers de la population se laissent aller à une rage destructrice. Plus aucune commande actionnée par le pouvoir ne semble fonctionner. Et sur les plateaux de télévision s’expriment librement des personnes qui appellent à «marcher sur l’Elysée».

Il y a certes de la misère sociale en France. Mais pourquoi une telle éruption de violence maintenant? Dix-huit mois après l’élection d’un jeune président, cela paraît excessif. Trois ans après les attentats des islamistes qui ont lourdement endeuillé le pays, c’est illogique.…  Seguir leyendo »

Après plus d’une décennie de négociations, l’Accord de partenariat transpacifique (TPP selon son acronyme anglais) entrera en vigueur à la fin de l’année, et ce, malgré le désengagement en 2017 de sa principale force motrice, les Etats-Unis. La survie de l’accord est un triomphe pour la diplomatie japonaise, à qui il est largement donné crédit pour avoir rallié les autres participants après ce revers. Ce développement pourrait surprendre: le Japon s’est joint tard aux négociations, et le sujet fut longtemps très controversé à l’intérieur du pays (l’accord fait encore l’objet de critiques à la gauche de l’échiquier politique). Et pourtant, le gouvernement nippon apparaît aujourd’hui comme le leader du libre-échange dans la zone Pacifique.…  Seguir leyendo »

Manifestation face au siège du gouvernement contre un décret controversé pour pardonner les politiciens corrompus. Bucarest, 2017. © Daniel Mihailescu/AFP Photo ©

Il y a peu, Mirel Bran, correspondant du Monde à Bucarest, s’interrogeait sur une sortie de la Roumanie de l’Union européenne (UE). Si la situation politique, et même économique et sociale, de la Roumanie n’est pas brillante, cette analyse mérite d’être nuancée, voire contredite. Car la Roumanie n’a rien à voir avec ses voisines, gagnées par le courant populiste et «illibéral».

La singularité de la Roumanie dans l’ensemble de l’Europe de l’Est est d’être un pays aux marges, rappelant l’ancienne «Mitteleuropa», longtemps dominé par les Turcs puis occidentalisé à marche forcée dans la seconde moitié du XIXe siècle, apparemment uni par sa langue mais divisé en raison de sa géographie montagneuse, de son histoire pleine de drames, et de ses inégalités sociales profondes.…  Seguir leyendo »

Des opposants au Brexit manifestent face au parlement britannique, Londres, Angleterre, 19 novembre 2018. © Dan Kitwood/Getty Images ©

L’accord paraphé entre le Royaume-Uni et l’Europe a provoqué la plus grande dispute politique britannique depuis le retour de Neville Chamberlain de Munich en 1938, agitant une feuille de papier en proclamant qu’il avait remporté «la paix pour notre époque». Loin d’unifier la Grande-Bretagne après le vote référendaire sur le Brexit, quand à peine 37% de l’électorat britannique total a voté en faveur de la sortie de l’Union européenne, l’accord entre Theresa May et Michel Barnier a lancé un nouveau cycle de récriminations. Plusieurs ministres ont démissionné et d’autres forment une cabale pour exiger que la première ministre retourne à Bruxelles négocier un nouvel accord.…  Seguir leyendo »

Paris, octobre 2017. © Keystone

Si l’expression #MeToo a été employée dès 2006 aux Etats-Unis par la militante afro-américaine Tarana Burke, le mouvement #MeToo, visant à rendre publiques les agressions sexuelles, a pris en octobre 2017 un essor planétaire, permettant à des femmes violées, lapidées, torturées sous diverses dictatures de sortir de la honte et du silence. Loin d’être une révolution, ce grand passage à l’acte résulte d’une lutte d’émancipation de longue durée et dont la temporalité diffère selon les continents et les régimes politiques.

Que de sombres prédateurs aient été poursuivis en justice, voilà une belle victoire contre la barbarie. Mais cela ne doit pas nous interdire de critiquer les dérives d’un tel mouvement.…  Seguir leyendo »

Explorateur de l’ère coloniale britannique. Gravure non datée. © 123rf ©

Il est de bon ton d’autocritiquer notre continent. En particulier ses aventures coloniales. Il faut lui attribuer tous les péchés du monde, au sujet de sa période expansionniste. Dernier épisode, le travail de sape mené par le livre illustré Sexe, race et colonies. Le quotidien Libération du lundi 1er octobre n’y a pas vu que du feu: «La mise en scène des images […] provoque un sentiment de malaise.» «Un ouvrage sans ambition scientifique»… Et Libé en rajoute ce 8 octobre: «Pourquoi une telle accumulation d’images dégradantes?» Un appel au voyeurisme, avec de très nombreuses «indigènes» dévêtues.

Les quatre grands pays colonisateurs d’Europe ont-ils été les plus cruels des enfants de la Terre?…  Seguir leyendo »

Le 11 octobre, suite à la pression populaire et craignant que le parlement refuse d’adopter le budget 2019, le gouvernement a fait marche arrière. Au lieu d’augmenter les tarifs du gaz, il a décidé de payer lui-même – à partir de l’année prochaine et en 30 tranches – la dette des sociétés de distribution de gaz vis-à-vis des pétroliers étrangers. Dans une récente note informative, la centrale syndicale CTA Autonoma explique que celle-ci résulte de la « dollarisation », à savoir la décision du gouvernement Macri, l’année passée, de payer les pétroliers en USD. A celle-ci s’ajoute la brutale dévaluation du peso qui, entre avril et septembre, a fait perdre à la monnaie nationale 50% de sa valeur, atteignant les 40 pesos pour un USD.…  Seguir leyendo »