Libération

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados a partir del 1 de mayo de 2009.

Colonies les racines d’un racisme nommé désir

Deux hommes blancs mesurent à l’aide d’un compas les larges fesses d’une femme noire (dessin «humoristique» anglais, 1810). Un marine américain rigolard pose sa main sur le sein d’une prostituée vietnamienne (photographie de 1969). Un croquis médical décrit les petites lèvres du sexe d’une femme hottentote au gonflement «anormal et malsain» (gravure, 1804). Une jeune actrice montre ses seins devant des barres HLM, sous un teaser : «Certaines femmes préfèrent par-derrière» (affiche du film porno la Beurette de la cité de Fred Coppula, 2017).

Sexe, race et colonies, qui sort jeudi en librairie (Ed. la Découverte, 65 euros), retrace l’histoire coloniale par le prisme de la sexualité.…  Seguir leyendo »

Soldats français harcelant une Algérienne (1954-1962). Photo d'archives d'Eros. Coll. Gilles Boëtsch. coll. Olivier Auger

Spécialiste du fait colonial et de l’immigration en France, l’historien Pascal Blanchard a publié et codirigé plusieurs documentaires et ouvrages dont les Zoos humains (Arte, 2002) ou la Fracture coloniale, la société française au prisme des héritages coloniaux (2005, La Découverte). Avec Sexe, race et colonies, il souhaite toucher le grand public dans la continuité de ses travaux promouvant un autre rapport au passé colonial. Cette somme a également pour but d’inciter une nouvelle génération de chercheurs à travailler sur le passé colonial à partir des images ou par le prisme du genre et de la sexualité.

Pourquoi avoir fait le choix de publier 1 200 images de corps colonisés, dominés, sexualisés, érotisés ?…  Seguir leyendo »
Au XIXe siècle, les Français comptent parmi les plus nombreux voyageurs photographes au monde, si bien que pour nommer une image érotico-exotique, l’expression «French postcard» s’impose. Coll. O. Auger

«Bicuzi Kihubo avait la cervelle d’une antilope, mais une allure de star. Ses grands yeux marron illuminaient un visage doux, encadré par les tresses traditionnelles, ses seins moulés par un tee-shirt orange pointaient comme de lourds obus ; quand à sa chute de reins, elle aurait transformé le plus saint des prélats en sodomite polymorphe… Ses hanches étroites et ses longues jambes achevaient de faire de Bicuzi une bombe sexuelle à pattes.» Les connaisseurs auront sûrement reconnu dans ce portrait d’Africaine torride, le style particulier de Gérard de Villiers, passé maître du roman d’espionnage à forte connotation érotique à travers la série des SAS.…  Seguir leyendo »

Dans l'Antarctique ouest, en mars 2016. Photo Eitan Abramovich. AFP

Il y a plus de six décennies, le Commandant Cousteau nous faisait découvrir l’incroyable richesse de la vie marine et la nécessité de la sauvegarder. Aujourd’hui, les mêmes écosystèmes font face à des menaces existentielles telles que le changement climatique ou la surpêche. Protéger les océans : dans les semaines qui viennent, c’est précisément ce qu’Emmanuel Macron peut faire en obtenant la création d’une gigantesque réserve marine, à l’est de l’Antarctique.

En 2011, la France, l’Australie et l’Union européenne ont proposé de protéger une importante région de l’océan Austral. Dans un mois, les 25 Etats membres de la Commission pour la conservation de la faune et la flore marines de l’Antarctique (CCAMLR) se réuniront pour faire avancer ce projet.…  Seguir leyendo »

Dans une décharge de Java, le 5 juin. Photo Juni Kriswanto. AFP

A l’échelle mondiale, depuis l’arrivée du plastique dans les années 50, pas moins de 10 milliards de tonnes de plastique ont été produites. La moitié a fini dans la nature ou dans les océans, causant une pollution sans précédent et des dommages irréversibles pour la biodiversité terrestre et marine mais aussi pour la santé humaine. Et d’ici à 2050, avec la progression démographique, 28,7 milliards de tonnes de plastique seront générées. Le triple de tout ce qui a été produit jusqu’à aujourd’hui. C’est dire l’ampleur du défi qui est devant nous, et c’est dire l’ampleur de la catastrophe écologique et sanitaire qui est devant nous si nous ne faisons rien ou trop peu.…  Seguir leyendo »

Face au dérèglement géopolitique généralisé, en présence de dirigeants comme Trump et Poutine qui entretiennent des logiques de guerre, l’UE se trouve face à un nouveau défi : quel que soit son poids diplomatique sur la scène internationale, il lui faut acquérir davantage de souveraineté pour mettre un frein à cette périlleuse course aux armements. Dès lors, les enjeux de la dissuasion nucléaire deviennent particulièrement décisifs pour notre défense commune, et doivent faire l’objet d’une large discussion publique avant les élections européennes de 2019.

Il est l’heure de remettre sur la table le retrait des armes nucléaires américaines du continent européen.…  Seguir leyendo »

Le vote du Parlement européen en faveur du déclenchement de la procédure de l’article 7 à l’encontre de la Hongrie a donné lieu à des commentaires confus. Alors que cette décision venait enfin condamner une longue série de violations de l’Etat de droit ayant eu lieu dans ce pays, les milieux de l’extrême droite européenne en ont profité pour dénoncer ce qu’ils ont présenté comme une sanction de son refus d’accueillir des migrants. Ce qui leur a permis de crier au déni de démocratie en clamant que les Hongrois avaient le droit – que cela plaise ou non – de choisir souverainement la politique d’immigration qu’ils désiraient voir mise en œuvre chez eux.…  Seguir leyendo »

Elu local, je rencontre quotidiennement des gens qui, par leur engagement, leurs actions, leurs choix de vie, construisent des résistances et des alternatives répondant à leur manière et à leur échelle aux défis qui sont devant nous. Ils sont seuls ou organisés en collectifs, membres de réseaux plus ou moins structurés. Au verbe, ils ajoutent le faire : porteurs de transformations et d’innovations, ils prennent des initiatives, mènent des actions qui montrent qu’on peut vivre, produire, travailler, consommer autrement.

Aujourd’hui, ce sont des millions d’hommes et de femmes à travers la planète qui, refusant la résignation, cherchent et construisent avec succès des alternatives au monde de la compétition et du repli sur soi que le libéralisme cherche à imposer : luttes des femmes pour leurs droits à travers tous les continents, mouvement anti-armes à feu de la jeunesse américaine, lutte pour le droit à la ville, luttes écologiques pour sauver le climat, contre les OGM, la déforestation, solidarités actives envers les réfugié·es, nouvelles formes d’activités économiques et de coopérations dans le travail, lanceurs d’alerte, promoteurs de projets culturels créatifs, innovants, initiatives d’élus dans la gestion institutionnelle.…  Seguir leyendo »

Dans les locaux d'Attac, en mai 2018, à Paris. Photo Boris Allin. Hans Lucas pour Libération

Il s’est passé dix ans depuis la chute de Lehman Brothers et le début de la plus grande crise financière européenne depuis la Seconde Guerre mondiale. En Europe, les politiques, toutes couleurs confondues – mais en particulier du centre et de centre gauche – se sont fendus de nombreux discours préoccupés sur le sujet. Les marchés financiers n’avaient qu’à bien se tenir ; on allait voir ce qu’on allait voir.

Et pourtant, dix ans plus tard, un scénario identique pourrait se reproduire, en pire.

La finance demeure un risque majeur pour l’économie. Encore aujourd’hui, seule une petite partie de nos ressources sont investies dans l’économie «réelle», grâce à laquelle nous nous nourrissons, nous habillons et nous logeons.…  Seguir leyendo »

Le 12 septembre, nos députés européens auront à se prononcer sur la directive relative au «droit d’auteur dans le marché unique numérique», que les Etats membres ont déjà validé. Dès le préambule du texte, le cadre est fixé : il est question d’œuvres, d’auteurs, de patrimoine. Le texte veut clarifier le «modèle économique» qui définira dans quelles conditions les «consommateurs» (le mot apparaît quatre fois dans l’introduction) pourront faire usage de ces œuvres.

Le monde est ainsi découpé simplement : d’un côté, les artistes et les titulaires de droits d’auteurs, et parfois les structures et les institutions connexes (musées, universités, éditeurs) ; de l’autre, la grande masse des anonymes.…  Seguir leyendo »

Avec le vote au Parlement européen le 12 septembre du projet de directive sur les droits d’auteur, l’intense lobbying des industries culturelles revoit le jour. S’inquiétant pour la démocratie, plusieurs médias et journalistes appellent à créer un droit voisin au profit des éditeurs de presse. Et si cela provoquait l’effet inverse ?

Selon ces industries, la démocratie serait en danger. Ainsi, à l’appel de l’AFP, plusieurs journalistes ont demandé aux parlementaires européens d’adopter une proposition de directive relative aux droits d’auteur qui prévoit, entre autres choses, de créer un droit voisin au profit des éditeurs de presse. Ce droit voisin viendrait taxer les divers agrégateurs, moteurs de recherche ou réseaux sociaux, du fait de la seule indexation des contenus publiés par les sites de presse en ligne – et cela malgré l’impact positif que ces intermédiaires ont sur le trafic drainé vers lesdits sites.…  Seguir leyendo »

A l’occasion de l’adoption d’un nouveau cadre juridique renforçant la protection des droits d’auteur, une disposition devrait imposer la mise en œuvre de dispositifs techniques pour lutter contre les usages non autorisés de contenus protégés. Hélas, aucun garde-fou n’a été prévu pour protéger également la parodie ou le droit à l’information, des exceptions majeures au droit d’auteur.

Le droit d’auteur ne serait plus adapté à l’ère du numérique. Malgré l’adoption voici quelques années de la très controversée directive sur le droit d’auteur et les droits voisins dans la société de l’information qui, déjà, se présentait comme une mise à jour du droit d’auteur à l’heure de l’Internet 2.0, les institutions européennes rediscutent d’un nouveau cadre juridique plus contraignant et protecteur des droits d’auteur sur internet.…  Seguir leyendo »

Le 28 août, Arun Ferreira (à droite), un défenseur des droits de l'homme et avocat, a été arrêté par la police de Pune, en Inde. Photo Praful Gangurde. Hindustan Times via Getty Images

Il y a quelques jours, en Inde, la police a perquisitionné les domiciles de cinq militants, confisqué leurs ordinateurs et téléphones portables, les a contraints à donner les mots de passe de leurs mails et a placé un certain nombre d’entre eux en garde à vue. Il s’agit d’Anand Teltumbde (universitaire et intellectuel dalit), Sudha Bharadwaj (universitaire et avocate), Varavara Rao (professeur à la retraite et poète), Arun Ferreira (avocat spécialiste des droits de l’homme), Vernon Gonsalves (universitaire et écrivain) et Gautam Navlakha (écrivain, journaliste et militant des droits de l’homme). Ces arrestations font partie d’une série de persécutions d’intellectuels et de militants par les forces de l’extrême droite hindoue, analysée dans le tout récent numéro de la Revue des femmes philosophes de l’Unesco, «Intellectuels, philosophes, femmes en Inde : des espèces en danger», auquel le professeur Teltumbde a contribué.…  Seguir leyendo »

Le marché déserté de la ville de Saraqib, dans la province d’Idlib, après un raid aérien, le 29 janvier. Photo Omar Haj Kadour. AFP

A Idlib, ce n’est pas le dernier acte de la crise syrienne qui est sur le point de se jouer mais le dernier acte du premier volet seulement de cette tragédie. Telle que l’a préfigurée la «libération» d’Alep, sur le modèle de celle de Mossoul, les «victoires», Raqqa d’abord, la Ghouta et Deraa ensuite, se sont effectivement enchaînées. Et certains observateurs pressés veulent y lire la «fin» de la crise syrienne. Idlib était resté en suspens, en partie protégée par la proximité de la Turquie. Enfermée aux yeux des Occidentaux entre les amalgames de la pensée sectaire, de droite comme de gauche («ils sont trop musulmans pour être honnêtes»), et ceux de la paresse intellectuelle «mélenchoniste» (la révolution syrienne n’est «qu’une guerre pour les ressources»), l’opposition syrienne s’est trouvée à des degrés divers désavouée par la planète entière.…  Seguir leyendo »

«Je n’ai pas de morale. Je vais là où mes intérêts et ceux de mes clients seront le mieux représentés.» Ces mots de Thierry Coste, lobbyiste en chef de la ruralité et des armes à feu auprès du président Macron, résument parfaitement un mal grandissant de nos démocraties: les lobbys. Nicolas Hulot a eu raison de s’indigner: oui, les lobbys sont «un problème de démocratie». N’en déplaise au porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, qui n’a rien trouvé de mieux que de lui répondre par un plaidoyer en faveur des groupes d’intérêt, mettant sur un pied d’égalité les lobbys et les ONG.…  Seguir leyendo »

Manifestation à Casablanca suite à l'agression d'une femme dans un bus, le 23 août. Photo AFP

L’horreur, encore une fois. Le viol banalisé des femmes marocaines, encore une fois. Khadija, 17 ans, dit avoir été séquestrée, abusée, torturée pendant des semaines par un groupe de garçons, cet été. Un scandale qui fait le buzz bien sûr, qui écœure bien sûr, qui depuis quelques jours alimente toutes les discussions au Maroc, bien sûr. Une affaire qui, malheureusement, risque d’être oubliée la semaine prochaine ou bien le mois prochain. On passera à autre chose. Une nouvelle source d’excitation collective. Rien ne sera fait. Le sujet ne sera même pas traité par la société. C’est ainsi. Ne vous étonnez pas.…  Seguir leyendo »

Une féministe peut-elle se révéler harceleuse ? Ce qui est sûr, c’est qu’«une femme peut évidemment se livrer à des agressions sexuelles», pose la professeure en études de genre à l’Université de Lausanne Eléonore Lépinard : «Le harcèlement sexuel est une question d’abus de pouvoir. Toute personne en situation de pouvoir, homme ou femme, est susceptible d’en abuser.»

Coup sur coup ces deux dernières semaines, deux grandes figures féministes, la réalisatrice italienne Asia Argento et la philosophe américaine queer Avital Ronell sont accusées de harcèlement ou d’agression sexuels par deux hommes plus jeunes et moins puissants qu’elles. Qu’elles soient fondées ou non (aucune des deux affaires n’est passée devant les juges), ces allégations, et surtout les scandales médiatiques qui ont suivi, font craindre un backlash, un retour en arrière, après la prise de conscience du mouvement #MeToo.…  Seguir leyendo »

A Jéricho, en Cisjordanie, en 2012. La clé symbolise le droit au retour des Palestiniens. Photo Valentine Vermeil

Quelle est, à mes yeux, la motivation de la récente loi de l’Etat-nation mettant l’accent sur le caractère juif de l’Etat d’Israël et instaurant l’hébreu comme langue officielle unique, tout en confirmant de nouveau la singularité et l’exclusivité des localités juives déjà établies et à construire ? Pourquoi fallait-il provoquer la colère du camp progressiste qui persiste en Israël, non seulement parmi les membres de l’opposition au Parlement qui se sont élevés énergiquement contre cette nouvelle loi bizarre, mais aussi celle de nombreux universitaires qui la considèrent comme une loi nationaliste menant Israël à un apartheid flagrant, non seulement dans les Territoires palestiniens de Cisjordanie mais au sein même d’Israël ?…  Seguir leyendo »

Des migrants à bord de l'Aquarius lors de son arrivée à Malte le 15 août 2018 Photo Matthew Mirabelli. AFP

Il y a eu quelque chose d’ignoble dans ce face-à-face méditerranéen muet entre l’hôte du fort de Brégançon et l’Aquarius en déshérence. Après tout, le port de Hyères est «sûr» et aurait pu accueillir ce navire. Ou, à défaut, celui de Toulon, encore plus «sûr» avec ses bateaux de guerre ! Et Emmanuel Macron aurait pu constater de visu, en se rendant sur le quai de débarquement, ce qu’être réfugié (et sauveteur) veut dire. Le geste eût conféré à son mandat une grandeur dont la portée diplomatique se serait longtemps fait sentir, et aurait mis le chef de l’Etat sur un même pied d’humanité que le pape François.…  Seguir leyendo »

Au Café Gijón en juillet 1984.Photo Efe. Sipa

Du Cafe Society de New York, antichambre du mouvement pour les droits civiques, à la Bellevilloise de Paris, lieu d’une utopie sociale, en passant par le Café Riche du Caire, des écrivains, des historiens et des géographes retracent l’histoire de lieux où ont émergé de nouveaux courants intellectuels, politiques ou artistiques.


La Bellevilloise, de la faucille aux bobos. En 1877, alors que le Paris populaire se relève difficilement de la Commune, des ouvriers créent une coopérative et se lancent dans l’œuvre sociale et culturelle. Proche du Parti communiste dans les années 20, la Bellevilloise est désormais un café branché. Par Mathilde Larrère, historienne.…  Seguir leyendo »