Libération

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados a partir del 1 de Julio de 2008.

La proposition franco-allemande d’un fonds de relance de 500 milliards d’euros se situe dans le sillage des décisions inédites prises par l’Union européenne (UE) face à la pandémie. Cependant, c’est moins le montant du plan qui fait date que sa logique : jusqu’à présent, il s’agissait surtout d’abaisser les contraintes et de permettre aux Etats de s’endetter plus facilement mais à leur propre risque. Deux bifurcations majeures apparaissent cette fois :

1. L’UE assume le choix de financer des politiques publiques ambitieuses par une décision politique rapide, en sortant du cadre étriqué des lignes budgétaires pluriannuelles. Elle le fait par son propre budget, qui sera alloué aux territoires et aux secteurs les plus touchés par la crise, indépendamment de la contribution de chaque Etat à ces recettes supplémentaires.…  Seguir leyendo »

«Chacun s’accorde sur la nécessité d’une transition verte permettant de limiter le réchauffement climatique.» Photo Jose A. Bernat Bacete. Getty Images

Et maintenant ? Eh bien maintenant que la France, l’Allemagne, la Commission européenne et tant des capitales de l’Union se sont ralliées aux principes des emprunts communs et de la mutualisation des investissements pour faire face à cette crise, maintenant qu’il ne reste plus qu’à négocier un compromis avec les Etats les plus attachés à l’équilibre budgétaire pour atteindre l’unanimité et passer à l’acte, quelle est la prochaine étape ?

Elle sera, bien sûr, de définir ces investissements communs que nous nous apprêtons à financer en commun pour relancer nos économies et enrayer la montée du chômage mais chacun sent bien qu’il nous faut aussi…

Comment dire ?…  Seguir leyendo »

Début mars, alors que la pandémie quittait l’Asie pour se propager dans le reste du monde, l’un des rares aéroports où des mesures concrètes étaient prises n’était ni Londres ni Paris mais bien Bamako, au Mali. Des hommes et des femmes recouverts de blouses bleues de protection, de masques et de lunettes, prenaient la température des passagers à la sortie des avions, exactement comme en 2014, lorsque le virus Ebola a frappé la région du fleuve Mano en Guinée et menacé toute l’Afrique de l’Ouest. Cette pandémie avait contaminé 28 000 personnes entre 2013 et 2016, faisant 11 300 morts, mais laissant aussi derrière elle toute une expérience et de bons réflexes dans la réponse à apporter.…  Seguir leyendo »

C’est l’automne, bientôt l’hiver. Nous recevons un e-mail d’une amie française désolée pour nous, Brésiliens, qui traversons une obscurité toute singulière. Depuis la fenêtre, nous apercevons un chat qui se balade dans la rue, aussi libre qu’avant. Il ne s’occupe que de lui-même, semble-t-il, se promenant sans but apparent. Un chat est son propre temple. Il repère alors quelque chose d’inhabituel entre les pierres et suspend son mouvement, d’un air décidé, convaincu qu’un chat est encore plus un chat dans cette position, immobile comme la pierre. Il observe cette «chose» trouvée devant lui et cette «chose» le regarde en retour. Puisqu’être un chat lui convient tout à fait ce matin-là, il joue avec le volume inconnu, approche sa patte et rapidement la relève, un geste que nous autres êtres humains faisons pour vérifier si l’anse de la théière n’est pas trop chaude pour nos doigts.…  Seguir leyendo »

Il y a cinq raisons d’y croire. La panique, c’est vrai, peut encore l’emporter. Elle pourrait tout défaire et jusqu’à l’Union elle-même, mais il y a, pourtant, cinq raisons de croire que l’unité européenne sortira renforcée de cette crise et aborde, enfin, l’union politique, son IIIe acte après le marché commun et la monnaie unique.

La première de ces raisons est qu’il serait improbable que les propositions de la France et de l’Allemagne ne soient pas, l’un dans l’autre, adoptées par l’ensemble des Etats membres, car le poids de la Suède, du Danemark, de l’Autriche et des Pays-Bas, les quatre pays qui continuent de s’y opposer, est extrêmement relatif.…  Seguir leyendo »

L’idée d’un «revenu universel» a une histoire. Elle prend plusieurs formes et s’incarne dans plusieurs courants politiques dont le projet que Benoît Hamon présenta à la dernière élection présidentielle. On parle aujourd’hui de «revenu républicain» ou «citoyen», on a parlé de «revenu d’existence». L’idée sous-tend déjà la loi instaurant le Revenu minimum d’insertion en 1988, remplacé par le Revenu de solidarité active dès 2009. Elle trouve l’essentiel de ses arguments dans l’œuvre d’André Gorz, dont les travaux ont inspiré la plupart de ce type d’initiative, en France et ailleurs. C’est dans les années 80 que l’on commence à penser à la question quand certains, souvent dans des perspectives apocalyptiques, postulent pour une «fin du travail».…  Seguir leyendo »

A man uses a hammer to remove pieces of a coffin to make it fit inside the grave during the burial of a person killed during a month of demonstrations aimed at ousting Haitian President Jovenel Moise, at a cemetery in central Port-au-Prince, Haiti, Oct. 16, 2019. The image was part of a series of photographs by Associated Press photographers which was named a finalist for the 2020 Pulitzer Prize for Breaking News Photography. (AP Photo/Rebecca Blackwell)

Le début de l’épidémie de Covid semble avoir étonnamment préservé Haïti alors que la République dominicaine voisine est beaucoup plus durement touchée par le virus. Selon une première hypothèse, Haïti verrait pour la première fois de son histoire une épidémie longer ses côtes, et sa frontière avec la République dominicaine, sans s’engouffrer dans les immenses bidonvilles de Port-au-Prince, ni au plus profond des plaines, vallées et hauts plateaux qui relient les chaînes de montagnes du sud et du nord de l’île.

Dans les années 1980, le pays a dû faire face aux épidémies de diarrhée infantile qui était encore la première cause de mortalité des enfants de moins d’un an.…  Seguir leyendo »

Dans la ville de Kayes en 2013. Photo Joe Penney. Reuters

Kayes a connu ces dernières semaines plusieurs manifestations de jeunes en colère qui accumulent depuis plusieurs mois des frustrations du fait du couvre-feu lié à la pandémie de Covid-19 mais également à cause de la situation politique, sociale et économique du pays en général et de Kayes en particulier. La mort de trois jeunes, dont l’un abattu par un policier dans la nuit du 11 au 12 mai, a accru les tensions. Un commissariat et des postes de police ont été saccagés.

Le 13 mai, les manifestants s’en sont pris à un autre symbole de l’Etat en mettant le feu à la préfecture de Kayes.…  Seguir leyendo »

Recherche pour l'élaboration d'un vaccin pour le Covid-19 dans un laboratoire de Belo Horizonte, au Brésil en mars. Photo Douglas Magno. AFP

La lutte mondiale contre le Covid-19 ne fait que commencer. La levée prudente des mesures de confinement en Europe ne saurait faire oublier la menace d’une deuxième vague, qui ne demeure que trop réelle, tandis que l’urgence de l’endiguement reste impérieuse dans les pays en développement.

Un retour à la normale est impossible sans vaccins ou traitements, dont l’élaboration charrie son lot d’incertitudes. Qui mettra au point le premier vaccin ? La production de masse dans des délais raisonnables sera-t-elle possible ? Quels pays y auront accès et à quels coûts ? Deux principes d’action permettraient de mieux composer avec l’inattendu dans la course mondiale aux vaccins et traitements.…  Seguir leyendo »

Depuis le début de la crise qui ébranle notre monde, on a présenté la lutte contre l’épidémie de coronavirus comme une «guerre» que la société est censée livrer à un ennemi invisible et mortel, un adversaire naturel. Personne ne niera que cette parade rhétorique est nécessaire pour mobiliser les populations et justifier des mesures drastiques et politiquement périlleuses. Mais toujours est-il que nous nous trouvons aujourd’hui dans une impasse : dans l’attente anxieuse d’une voie susceptible de nous ramener dans un monde où le Covid-19 aura été terrassé et où les humains pourront à nouveau vivre en bonne intelligence. Alors, il sera temps d’entonner la rengaine «revoilà les jours heureux…» – jusqu’au moment où l’on se souviendra que cette chanson fut écrite en 1929, l’année même du krach de Wall Street.…  Seguir leyendo »

La France affronte un séisme d’une ampleur inouïe. Favorisée par la destruction de la nature, la pandémie a généré une crise économique de grande ampleur, une commotion sociale brutale, notamment pour les plus précaires, et une mise entre parenthèses du fonctionnement démocratique. Elle a révélé l’improvisation des pouvoirs publics face à cette crise majeure. L’engagement extraordinaire des soignantes et des soignants, le courage de celles et ceux qui n’ont cessé de travailler sans relâche au service de tous et le civisme de millions de personnes confinées dans des conditions difficiles appellent une reconnaissance unanime. Dès maintenant, il s’agit d’éviter le pire et de préparer l’avenir.…  Seguir leyendo »

Le «made in China» s’est exporté, en même temps que le Covid-19, dans notre mode principal de traitement de la pandémie, lorsque, contre toute attente, un confinement sévère a été annoncé par le Premier ministre le 14 mars 2020 puis mis en œuvre à partir du 17 mars midi jusqu’au 10 mai 23 h 59.

Pendant près de deux mois donc, les quelque 70 millions de personnes se trouvant sur l’ensemble du territoire français auront été soumises à une assignation à domicile aveugle, non-accompagnée par d’autres mesures préventives tels que les masques sanitaires et les tests, généralisée, indistincte géographiquement y compris dans des zones où aucune affection n’a été signalée, dont la violation réitérée pouvait donner lieu à une peine d’emprisonnement de six mois prononcée en comparution immédiate.…  Seguir leyendo »

Du néolibéralisme au néoviralisme

Depuis peu se font entendre des voix toujours plus empressées à dénoncer l’erreur du confinement et à nous expliquer qu’en laissant faire le virus et les immunités disponibles on aurait, à moindres frais économiques, obtenu un bien meilleur résultat. Les frais humains, eux, se seraient limités à une légère accélération des morts programmée avant la pandémie.

Chacun des idéologues de ce qu’on peut baptiser «un néoviralisme» – puisqu’il retranscrit sur le plan sanitaire le néolibéralisme économique et social – y va d’un arsenal de chiffres et de références auquel ne manquent pas de répliquer tous ceux qui sont aux postes avancés de l’information et de l’expérience.…  Seguir leyendo »

Dans les rues vides de Rome, le 11 avril. Photo Giulio Napolitano. Bloomberg. Getty Images

Dans Blink, son bestseller publié il y a quelques années, Malcolm Gladwell soulignait le pouvoir des premières impressions, qui produisent souvent des effets durables. A partir de la mi-mars, l’Union européenne a mis en place une série de mesures importantes pour faire face à la crise du Corona, mais le problème est que quand les mesures ont été annoncées le Blink était déjà donné. Et que la première impression donnée par les pays européens a été celle d’un «sauve-qui-peut» généralisé et indigne, entre fermetures des frontières et blocages du matériel sanitaire.

Alors que l’Italie basculait dans la crise la plus grave depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, le seul leader européen qui ait trouvé les mots efficaces pour exprimer sa solidarité, tout en envoyant une délégation de médecins à Milan, a été Edi Rama, le premier ministre de l’Albanie, qui ne fait pas partie de l’Union européenne.…  Seguir leyendo »

Les chats tout déconfits

J’en sais plusieurs, dans mon quartier, qui se sont empressés de quitter leur foyer aux premiers jours du confinement. Les murs de ma rue sont couverts d’affichettes placardées sur le rideau baissé des devantures. Sur l’une d’elles, on observe un chat noir, assez commun, disparu depuis peu sans laisser ni adieu ni adresse. Tout porte le signe, dans cette éclipse, d’une revanche ou d’une fuite ; mais avec grâce, sans amertume. Les chats, même contrariés, humiliés de litière en litière, et le museau taché du pâté insipide qu’on fourre dans leur gamelle, sont d’abord des dandys de grand chemin. Ils gardent le front fier et l’élégance intacte, loin des calculs grossiers qui peuplent nos routines.…  Seguir leyendo »

Chaque jour dans le monde entier, des milliards d’individus font l’épreuve d’une relation singulière entre leur soi – c’est-à-dire leur immunité – et un virus. On tousse, on renifle, on éternue, on a mal à la tête, au ventre, la diarrhée, des nausées, des vomissements. Ces symptômes viennent brutalement nous freiner, parfois nous clouer au sol ou au lit. A bien y regarder, qu’il s’agisse des zoonoses où l’être humain passe en force la barrière du monde sauvage, ou d’une gastro-entérite, une rhino-pharyngite, une grippe, ces évènements relationnels morbides méritent toujours d’interroger nos comportements. Quelle distance, quel rythme se sont rompus au point de nous imposer ce plaquage au sol dont nous nous relevons progressivement avec un sentiment de nettoyage accompli, parfois de renaissance.…  Seguir leyendo »

Les Etats et les banques centrales agissent contre la crise aujourd’hui dans un contexte de forte croissance de l’endettement public, même si des niveaux élevés de celui-ci ne sont pas inédits dans l’histoire et qu’aucune défiance des créanciers ne menace les pays développés qui sont endettés dans leur propre monnaie.

La création monétaire par les banques centrales est, avec la fiscalité, un des leviers majeurs à la disposition des pouvoirs publics. La Banque centrale européenne (BCE) a décidé d’amplifier sa politique non conventionnelle, sous forme d’un plan d’urgence d’achats de titres publics et privés, et d’opérations de refinancement à long terme des banques, ce qui rajoutera 750 milliards d’euros aux 2 600 milliards déjà injectés sur les marchés de 2015 à 2019, sans qu’ils aillent nécessairement dans l’économie réelle.…  Seguir leyendo »

La Gare de l'Est, à Paris, le 17 mars. Photo Benoît Tessier. Reuters

Si la France traverse une période totalement inédite depuis plusieurs semaines, l’entorse faite à l’Etat de droit l’est tout autant. Le président de la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH), Jean-Marie Burguburu, indiquait dans un entretien avec Médiapart qu’il y a «un risque d’accoutumance aux mesures de contrôle» et regrettait que «les saisines des ministères restent rares, il y a du travail à faire pour qu’elles deviennent spontanées. Nous avons dû, par exemple, nous autosaisir de la question du traçage numérique». Les objectifs de protéger la santé de la population, et de permettre une reprise progressive de la vie de la Nation justifient de plus en plus le fait de s’affranchir volontairement des garanties que devrait exiger un Etat de droit, comme si celles-ci constituaient des obstacles à l’action politique.…  Seguir leyendo »

Un vaccin expérimental contre le Covid-19 développé par la compagnie chinoise Sinovac Biotech, actuellement testé sur des cellules de singes, à Pékin, le 29 avril. Photo Nicolas Asfouri. AFP

La course aux molécules contre la pandémie de Covid-19 est engagée. Les Etats et leurs systèmes de santé, les entreprises, les fondations philanthropiques se mobilisent afin de développer toutes les options thérapeutiques en matière de tests diagnostiques, vaccins et traitements. Ces outils sont une condition nécessaire pour répondre au plus vite à cette pandémie mondiale. Mais ils ne sont pas suffisants à eux seuls pour permettre de l‘endiguer: ils ne formeront une solution véritablement efficace contre la pandémie que s’ils sont effectivement accessibles pour tout le monde et partout. De la même façon que la crise n’est pas seulement sanitaire au regard de l’ampleur de l‘épidémie, la réponse à la crise repose sur des stratégies qui ne sont pas uniquement thérapeutiques.…  Seguir leyendo »

A Salé, au nord de Rabat, le 26 avril. Photo Fadel Senna. AFP

Surprenant renversement de situation au Maroc où la crise générée par le Sars-CoV-2 a donné lieu à des scènes inattendues. Des hôtels de luxe transformés en foyers médicaux, des agents pénitentiaires raccompagnant des prisonniers à leur domicile, des médecins et des policiers en uniforme applaudissant des patients convalescents à leur sortie de l’hôpital, des aides financières distribuées en quelques semaines aux travailleurs informels, des grandes fortunes locales dépensant sans compter au nom de la solidarité, comment expliquer ces mesures dans un pays, acquit il y a quelques semaines encore à une des formes les plus socialement violentes de néolibéralisme en Afrique du Nord ?…  Seguir leyendo »