Libération

Nota: Este archivo abarca los artículos publicados a partir del 1 de Septiembre de 2008.

Il y a exactement trois ans, le 11 février 2017, j’ai démissionné de la présidence du Parti du salut national (PSN), parti d’opposition prometteur qui, un an seulement après sa fondation, avait recueilli presque la moitié du suffrage populaire aux élections de 2013, et cela malgré une fraude massive au profit du parti au pouvoir du Premier ministre Hun Sen.

Paradoxalement – l’ombre de Kafka se profile sous toute dictature – c’était pour préserver l’existence et l’avenir de ce PSN que je devais en abandonner la direction. En effet, dans les jours et semaines qui avaient précédé ma démission, Hun Sen avait poussé à l’adoption d’une série de lois qui interdisent à tout proscrit de diriger un parti politique, sous peine de dissolution de ce parti.…  Seguir leyendo »

Les forêts tropicales continuent de disparaître à un rythme alarmant pour être converties en terres agricoles, pâturages ou plantations industrielles. Elles subissent également des dégradations importantes liées à la surexploitation de leurs ressources. De ce fait, elles sont de plus en plus vulnérables aux effets du changement climatique et aux incendies, comme cela fut le cas en Amazonie et en Indonésie cet été.

Si au milieu des années 2000, la perte de forêts tropicales semblait ralentir, comme ce fut le cas au Brésil avec une baisse de 80% de la déforestation entre 2004 et 2012, depuis 2016, la tendance est malheureusement à nouveau à la hausse.…  Seguir leyendo »

A la fin du mois de février, les dirigeants européens se réuniront à Bruxelles pour tenter de se mettre d’accord sur le volume et la forme du budget européen pour les sept prochaines années – une équation à 1 000 milliards d’euros.

Charles Michel, le nouveau président du Conseil, a lancé une invitation pour ce sommet spécial en précisant qu’il «commencera le 20 février» sans s’aventurer à donner une date de clôture – à Bruxelles, on ne sait jamais quand se finissent les marathons budgétaires.

Ce que l’on sait, en revanche, c’est que les discussions seront tendues. Du montant des aides aux agriculteurs à la répartition du manque à gagner après le départ des Britanniques, les sujets de discorde ne manqueront pas.…  Seguir leyendo »

«Connaissez-vous George Steiner ? Le promeneur absolu – l’arpenteur de toutes nos cultures présentes et passées ?» a écrit Erik Orsenna, cité par Pierre-Emmanuel Dauzat dans sa préface aux Œuvres en «Quarto» Gallimard. Connu, le critique littéraire l’était comme un des grands intellectuels et lecteurs de son temps. Comme un brillant orateur et un penseur iconoclaste, mais aussi comme une personnalité complexe, amatrice de paradoxes, élitaire. Un intellectuel mordant, revendiquant des affections pour des écrivains de droite, rejetant sans ambages le structuralisme et le déconstructivisime à leur époque. Cette figure «clivante», dixit le New York Times, s’est éteinte lundi à 90 ans dans sa maison de Cambridge, en Angleterre.…  Seguir leyendo »

Une femme pose sur le le dôme d’un ancien cinéma désaffecté appelé «l'Oeuf», lieu devenu un point de ralliement lors des contestations récentes, à Beyrouth, le 9 novembre. Photo Andres Martinez Casares. REUTERS

Depuis plus de cent jours déjà, les Libanais ne décolèrent pas. Leur détermination a pris de court une classe politique indéboulonnable, qui continue pourtant ses manœuvres politiciennes, sans rien changer à sa compréhension de l’exercice du pouvoir.

Nombreux sont ceux qui décrivent la «révolution d’octobre» comme un point pivot. Le fait qu’un nombre considérable de Libanais se soit mobilisé face au pouvoir en place, toutes confessions, opinions politiques et classes sociales confondues, incarnerait la fin réelle de la guerre civile (1975-1990). Celle-ci jouait les prolongations, les hommes de guerre étant devenus les leaders politiques d’aujourd’hui et les divisions communautaires persistant, sur fond d’absence de travail de mémoire, de justice et de pardon.…  Seguir leyendo »

J’ai appris le résultat du vote sur le Brexit au moment de partir pour mon cours de gym. En arrivant, j’ai croisé le regard de mes camarades, et nous avons hoché la tête en chœur. Une femme venait de m’arrêter dans la rue pour me dire : «Je n’arrive pas à y croire. C’est de la folie.» A quoi j’avais répondu : «Oui, je sais.» Ce matin-là, notre prof nous a prévenues qu’elle ne laisserait personne prononcer le mot qui commence par «B». Une semaine après le vote, j’ai été nommée pour le prix Strega européen [prix littéraire italien, ndlr].…  Seguir leyendo »

Manifestation de soutien aux élus catalans emprisonnés, mardi à Barcelone. Photo Joan Mateu. AP

Notre collègue député européen Oriol Junqueras a été élu en mai dernier, avec plus d’un million de voix, parlementaire européen. Son élection, contestée par les autorités espagnoles, a été confirmée par une décision des juges de la Cour de justice de l’Union européenne. Pourtant il croupit en prison avec huit compagnons – six hommes et deux femmes – comme lui élu·e·s démocratiques du peuple catalan.

Leurs condamnations vont de neuf à treize ans de prison, des durées réservées à des faits criminels très graves n’importe où en Europe, alors même qu’il n’ont commis ni violence ni détournement de fonds. Emprisonnées séparément dans les deux prisons pour femmes du pays, Carme Forcadell et Dolors Bassa subissent des conditions de détention qui sont encore plus dures car elles sont isolées dans leurs prisons respectives.…  Seguir leyendo »

Le 27 janvier, le monde commémorera la libération d’Auschwitz par l’Armée rouge il y a exactement 75 ans. Rares sont les lieux sur terre à même de nous faire mieux comprendre les horreurs sans nom dont les êtres humains sont capables. Plus de 1,1 million d’Européens ont été assassinés dans cet unique lieu. Principalement des juifs, mais aussi des Roms et des Sintis, des prisonniers de guerre soviétiques, des Polonais et d’autres Européens de toutes les nations que le Reich allemand a occupées.

Lors d’une visite à Auschwitz, le poids écrasant de cette abomination est quasiment insupportable. Très souvent, on évoque l’efficacité de cette machinerie mortelle à l’échelle industrielle.…  Seguir leyendo »

Les habitants de Malua Bay (Australie), acculés sur la plage par les flammes. Photo Alex Coppel

S’il est une photographie qui restera dans les annales de 2020, c’est celle-ci : prise par le photographe Alex Coppel à Malua Bay, en Nouvelle-Galles du Sud, alors que des feux d’une ampleur jamais vue ravagent l’Australie, elle montre une plage bondée, non pas de baigneurs en maillots de bain, mais de réfugiés, acculés sur ce dernier espace terrestre encore épargné par les flammes.

Malua Bay est, d’ordinaire, le prototype de la plage paradisiaque, celle que l’on affiche sur les murs du métro pour faire fantasmer les citadins. Cet idéal de la plage au sable fin et à l’eau bleu turquoise trouve ses origines au XVIIIe siècle.…  Seguir leyendo »

En 2019, trois mesures du gouvernement nationaliste hindou ont brisé, pour une grande partie du peuple indien, la confiance en leur statut de citoyens : l’instauration du National Register of Citizens (NRC) ou «registre national des citoyens» ; de la Citizenship Amendment Act (CAA) ou «loi amendement de citoyenneté» ; et la construction de vastes camps de détention.

Le NRC est une procédure de vérification des documents – les critères auxquels ces pièces doivent satisfaire n’ont pas été communiqués par l’Etat – afin de trier et d’identifier les citoyens de plein droit.

La CAA définit quels «réfugiés» sont éligibles à la citoyenneté.…  Seguir leyendo »

Le 11 janvier 2015, quatre jours après l’attentat contre la rédaction de Charlie Hebdo, environ 4 millions de personnes défilaient dans les villes de France pour défendre la liberté d’expression. Cinq ans plus tard, les images de cette mobilisation ont déjà terriblement vieilli. L’unanimité des premiers temps a peu à peu laissé la place au doute, à la gêne et parfois à la réprobation devant les unes provocatrices de l’hebdomadaire. Les ventes de Charlie attestent de l’évolution d’une partie de l’opinion publique : alors que le 14 janvier 2015, le «numéro des survivants» s’était vendu à près de 8 millions d’exemplaires, les ventes à l’unité ne sont plus aujourd’hui que de 25 000 à 30 000 exemplaires, auxquels s’ajoutent environ 30 000 abonnés.…  Seguir leyendo »

Le sommet de la COP25 qui s’est conclu à Madrid, avec seulement des accords inaboutis sur la façon de faire face à la plus grande crise de notre vie, a coïncidé avec la Journée internationale de lutte contre la corruption. Une occasion de changer de perspective et de faire la lumière sur l’intersection négligée entre corruption et crise climatique.

Le terme «corruption» est largement utilisé de nos jours et certaines manifestations de ce phénomène sont connues. Mais ses racines ne sont pas toujours bien comprises et les vrais problèmes restent souvent sans réponse. Transparency International définit la corruption comme «le détournement à des fins privées d’un pouvoir confié en délégation».…  Seguir leyendo »

Manifestation, le 2 octobre à Rabat, pour la libération de Hajar Raissouni, journaliste condamnée à un an de prison pour «avortement illégal». Photo Stringer. AFP

Il est des gestes qui paraissent anodins dans nos pays démocratiques. Par exemple signer une pétition ; protester contre des lois jugées injustes ou oppressives ; interpeller publiquement et collectivement les autorités pour leur demander qu’elles usent de leur force et de leur légitimité afin de changer la loi qui interdit de s’aimer ou de vivre ensemble (mariage homosexuel, etc.). Ce refus de l’intolérable sans risquer la mort ou l’emprisonnement est très inégalement distribué selon les pays et les espaces géopolitiques. Prenons le monde arabo-musulman par exemple. Déjà, en 2006, le rapport du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) établi par des experts arabes constatait «le retard de plus en plus criant que cette région du monde accumulait par rapport à l’Asie ou à l’Amérique latine».…  Seguir leyendo »

Ils provoquent une baisse du QI chez les enfants, sont à la source de pertes de mémoire et du développement de l’autisme, ils sont également des perturbateurs des hormones thyroïdiennes avérés à l’origine de nombreux cancers du sein, du poumon, ou de la stérilité masculine. Pourtant ils sont tous les jours dans vos assiettes : les chlorpyrifos sont un véritable fléau.

Ces insecticides sont omniprésents dans notre quotidien. Initialement utilisés pour tuer chenilles et pucerons, ils finissent dans notre nourriture via les résidus de ces substances chimiques retrouvés dans de nombreux fruits et légumes de notre alimentation.

En 2016, l’Agence européenne de sécurité alimentaire a trouvé des chlorpyrifos dans presque 6 % de la nourriture européenne testée, ce qui en fait les perturbateurs endocriniens les plus présents dans la nourriture.…  Seguir leyendo »

Lors d'une manifestation demandant la démission du président Jovenel Moise, le 18 novembre. Photo Valerie Baeriswyl. AFP

«Crise humanitaire». La formule, insistante, revient avec force ces derniers temps pour dire la situation en Haïti. Plus d’un Haïtien sur trois est en insécurité alimentaire, 2 millions d’enfants ne sont pas scolarisés depuis la rentrée, les médicaments manquent et les hôpitaux sont fermés. Les faits et les chiffres s’égrènent, l’urgence s’impose. La «communauté» internationale s’agite et tire la sonnette d’alarme. Les Etats-Unis ont envoyé, début novembre, un navire-hôpital de la marine, tandis que la France vient de voter le doublement de l’aide alimentaire.

L’humanitaire est la réponse de l’international à la crise haïtienne. Une crise dont il est en partie responsable et qu’il continue d’alimenter, en appelant encore et toujours à un «dialogue sans condition» avec le président Jovenel Moïse, mis en cause dans le dossier de corruption Petrocaribe.…  Seguir leyendo »

Des manifestants réclamant la démission du président Jovenel Moïse, à Port-au-Prince, le 18 novembre. Photo Valerie Baeriswyl. AFP

Le traître, le film de Marco Bellocchio, occupe les écrans de nos cinémas. Un repenti mène les juges au cœur de la mafia sicilienne, puis à un procès si énorme qu’il faut bâtir une salle spéciale. Même protégés à grands frais, des témoins, des magistrats ou des journalistes laissent leur peau dans les procès anticorruption. L’autoroute explose au passage de la voiture blindée du juge Falcone.

En Haïti, les juges ne sont protégés de rien. Par peur ou par habitude, ils s’en prennent rarement aux puissants. Les voleurs de mangues peuvent croupir des mois en prison faute d’instruction, les dealers n’y traînent pas longtemps, l’instruction des gros poissons s’enraie dès les premiers interrogatoires.…  Seguir leyendo »

Une équipe du Croissant-Rouge à Dhamar, le 1er septembre. Photo Mohamed al-Sayaghi. Reuters

 

En tant que Yéménite et humanitaire, je constate chaque jour l’impact de cette guerre sur la santé des Yéménites, sur l’accès à la nourriture, à l’eau potable, aux médicaments et aux structures de soins. Je vois la mise à mal de l’avenir de nos enfants, privés d’école, affamés et traumatisés psychologiquement. Comment accepter que des enfants puissent être pris pour cible ? Comment accepter qu’une femme enceinte ne puisse être suivie pendant sa grossesse ? Comment accepter que nos grands-parents ne puissent bénéficier des soins adéquats ? Il ne s’agit pas de politique, mais de la vie de 30 millions de Yéménites.…  Seguir leyendo »

Le 22 janvier 2010, lors de son discours d’investiture, pour un second mandat comme président de la République, Evo Morales Ayma, premier Indien aymara élu au suffrage universel avec la majorité absolue, qualifiait sa victoire comme étant celle de la fin d’une ère qui débuta au moment de la fondation de la République en 1825 : «Un Etat colonial qui s’en va et un Etat plurinational qui arrive.» Il illustrait ce changement en décrivant la configuration bigarrée de l’Assemblée plurinationale de la manière suivante : «C’est émouvant de [vous] voir assis, tel un concours de chapeaux, tel un concours de casques de mineurs, tel un concours de vêtements.…  Seguir leyendo »

Manifestation à Beyrouth, au Liban, le 18 octobre. Photo Stéphane Lagoutte. Myop

C’est une femme corpulente d’une cinquantaine d’années coiffée d’un bob aux couleurs du drapeau libanais qui se lève soudain dans ce restaurant huppé et entonne, au milieu de son déjeuner, l’hymne national. Je n’en reviens pas, les clients de toutes les tables se lèvent à leur tour, tous sans exception, et l’accompagnent à pleine voix. Nous sommes tous pour la patrie ! A peine ont-ils fini qu’ils lèvent le poing pour hurler le cri de ralliement du soulèvement libanais : «Killone yaani killone !» «Tous, ça veut dire tous !» – c’est la classe politique tout entière qui est sommée de dégager.…  Seguir leyendo »

Le J’accuse de Roman Polanski, en trois controverses

Voici un film qui, longtemps avant d’être réalisé et présenté au public, a été au centre de plusieurs controverses dont certaines apparues dès l’annonce faite par Roman Polanski de consacrer un long métrage à l’affaire Dreyfus. Son souhait était né après la parution en 2013 d’un roman policier de l’écrivain britannique Robert Harris, basé sur l’affaire Dreyfus et mettant en scène le lieutenant-colonel Picquart aux prises avec le véritable traître et l’ensemble de sa hiérarchie. Roman Polanski avait déjà enrôlé Robert Harris pour le scénario de The Ghost Writer, inspiré de son roman les Hommes de l’ombre. An Officer and a Spy décida Polanski à engager un projet de film sur l’affaire Dreyfus auquel il réfléchissait depuis longtemps.…  Seguir leyendo »