Mediterráneo

La Geografía siempre está y la Historia, de una forma u otra, siempre vuelve. Y nuestro Mediterráneo, entre tres continentes, está repleto de demasiada Historia. Y nuestra Europa ¿es capaz de interpretarla, asumirla y actuar en consecuencia en las complejas y difíciles circunstancias actuales?

Una Historia marcada por su ubicación como encrucijada estratégica, desde la noche de los tiempos. Y como campo de batalla entre potencias que buscaban su hegemonía en los territorios circundantes, en Europa, el Norte de África o el Asia Menor. Desde los persas y los griegos en Salamina, el Imperio Romano y su Mare Nostrum, la batalla de Lepanto entre la Liga Santa y los otomanos, o la batalla de Trafalgar que dio el triunfo a los británicos contra la coalición franco-española.…  Seguir leyendo »

Dont acte, la politique de harcèlement judiciaire, administratif, politique aura eu raison de l’« Aquarius », déployé entre 2015 et le milieu de l’année 2018 en mer Méditerranée.
En 2014, l’opération « Mare Nostrum », mise en place par les autorités italiennes inaugurait pourtant une séquence pendant laquelle le sauvetage d’embarcations de migrants en détresse fut pourtant considéré comme légitime.

Ce qui est d’abord, rappelons-le, une obligation légale était alors politiquement et publiquement acceptable. En 2018, les Italiens furent de nouveau à la manœuvre, signifiant cette fois-ci qu’ils ne sauraient accepter davantage que se poursuivent ces interventions : dès le début de l’été, Matteo Salvini, tout récent ministre de l’intérieur, œuvra pour fermer ses ports aux bateaux de secours, accélérant une politique de dissuasion largement entamée par Marco Minniti, son prédécesseur, qui aboutit, in fine, à la liquidation des moyens destinés à secourir les personnes fuyant la Libye.…  Seguir leyendo »

A l’automne 2014, je foulais le sol de Lampedusa. Parmi les images à jamais gravées dans ma mémoire, le cimetière des bateaux, mélange de coques de bois aux couleurs vives, d’odeur d’huile et d’essence. A l’intérieur, des vêtements, étoffes et chaussures jonchaient le sol aux côtés de bidons et bouteilles. Un triste décor pour les témoignages des garde-côtes de l’île, du prêtre et de la maire, évoquant la difficulté des opérations de sauvetages par tous les temps à toute heure pour arrachés des hommes, des femmes et des enfants à l’enfer de la haute mer. Lampedusa à jamais marquée par ce naufrage du mois d’octobre 2013, où probablement plus de 300 vies furent englouties par la mer.…  Seguir leyendo »

Los 12 migrantes rescatados en alta mar, en aguas internacionales, el pasado día 22, por el pesquero Nuestra Madre Loreto, con base en Santa Pola (Alicante). Lorenzo D´Agostino

Amanece en el Mediterráneo, a pocas millas de Malta. Es verano, año 2006.

La tripulación del pesquero Francisco y Catalina lleva a cabo su trabajo cuando la rutina se rompe por un imprevisto. Una patera es avistada. A bordo hombres y mujeres, una de ellas embarazada, y una niña de apenas dos años. Algunos casi inconscientes, otros desfallecidos por el calor y el hambre tras días a la deriva. Cincuenta y una personas.

La tripulación del barco se mira entre sí ante la realidad que tienen a escasos metros. Los pescadores se reúnen en cubierta, el capitán, Pepe Durá, somete a votación la pregunta que resuena en cada cabeza.…  Seguir leyendo »

Hace 10 años, los líderes de los estados ribereños del Mediterráneo y de la Unión Europea se reunieron en París para dar un importante paso en la cooperación regional construyendo sobre la base del Proceso de Barcelona, iniciado una década antes. El nacimiento de la Unión por el Mediterráneo tenía lugar.

Diez años después, la necesidad de la cooperación en el Mediterráneo es todavía mayor. Nuestra región está atravesando una transición larga y difícil. La competencia entre las potencias mundiales y regionales y la ausencia de mecanismos efectivos para el diálogo y la cooperación solo pueden empeorar los conflictos actuales, con el riesgo de provocar otros nuevos.…  Seguir leyendo »

Des migrants à bord de l'Aquarius lors de son arrivée à Malte le 15 août 2018 Photo Matthew Mirabelli. AFP

Il y a eu quelque chose d’ignoble dans ce face-à-face méditerranéen muet entre l’hôte du fort de Brégançon et l’Aquarius en déshérence. Après tout, le port de Hyères est «sûr» et aurait pu accueillir ce navire. Ou, à défaut, celui de Toulon, encore plus «sûr» avec ses bateaux de guerre ! Et Emmanuel Macron aurait pu constater de visu, en se rendant sur le quai de débarquement, ce qu’être réfugié (et sauveteur) veut dire. Le geste eût conféré à son mandat une grandeur dont la portée diplomatique se serait longtemps fait sentir, et aurait mis le chef de l’Etat sur un même pied d’humanité que le pape François.…  Seguir leyendo »

Migrants waiting to be rescued during an operation with the Aquarius rescue ship in the Mediterranean, off the Libyan coast, on Aug. 10. (Guglielmo Mangiapane/Reuters)

Far from separating families at the border, Europe has been keeping them together at the bottom of the Mediterranean Sea. Since June, more than 800 migrants have drowned while trying to reach Europe.

These migrants are dying not because it’s hard to save them. The Mediterranean is no Thai cave. They’re dying because Europe isn’t allowing them to be saved. As surprising as it sounds, rescue boats are being stopped from conducting rescues.

The European Union has no official search-and-rescue operation. Instead, in recent years private citizens and nongovernmental organizations have taken the lead, buying boats and navigating and monitoring the waters to save people in need.…  Seguir leyendo »

Des migrants sur l'«Aquarius» avant leur arrivée au port de Messine (Sicile), le 14 mai 2018. Photo Louisa Gouliamaki. AFP

Le sommet du Conseil européen du 28 juin n’aura que confirmé ce que tous savaient déjà. Face à la montée des partis d’extrême droite et à la menace de désintégration d’une Union européenne (UE) incapable d’offrir un accueil solidaire aux migrants arrivés sur le sol européen, la seule solution envisageable semble être de les empêcher à tout prix de pouvoir y mettre pied en externalisant le contrôle des migrations. Malgré la documentation de nombreux cas de tortures parmi les migrants interceptés par les gardes-côtes libyens financés, équipés, et coordonnés par l’Italie et l’Union européenne, ce soutien a été réitéré. Des ONG, qui ont courageusement déployé leurs bateaux pour combler le vide mortel laissé par le retrait des secours étatiques, sont sommées de laisser les Libyens faire le sale boulot, criminalisées, et interdites d’accès aux ports italiens.…  Seguir leyendo »

“El mar está lleno de muertos”… no queda más sitio “ni para los muertos ni para los vivos” deploró la alcaldesa de Lampedusa, Giusi Nicolini, el 3 de octubre de 2013, ante las 366 personas que murieron ahogadas poco antes de llegar a las costas de la isla. De ese día son las imágenes de centenares de féretros puestos en fila en un hangar de aeropuerto; también los gritos de “asesino, asesino” dirigidos a Angelino Alfano, entonces vicepresidente del Gobierno italiano y ministro del Interior. Menos de dos años después, el 18 de abril de 2015, un pesquero con más de 800 personas a bordo volcó en el canal de Sicilia.…  Seguir leyendo »

Le navire «Lifeline» au large des côtes italiennes et maltaises, le 22 juin. Photo Hermine Poschmann. AFP

La Méditerranée est devenue depuis trois semaines l’arène au sein de laquelle les Etats européens s’adonnent à des jeux politiques sordides aux dépens de la vie de milliers de personnes et mettent en scène la fermeture de leur territoire. Dernier épisode en date, le 26 juin, commentant l’opération de sauvetage du Lifeline, un navire d’une organisation non gouvernementale et son débarquement accordé in extremis par Malte, le président Emmanuel Macron l’accuse d’être «intervenue en contravention de toutes les règles et des garde-côtes libyens» et ainsi d’avoir «fait le jeu des passeurs». Poursuivant, il regrette qu«au nom de l’humanitaire», il puisse n’y avoir «plus aucun contrôle».…  Seguir leyendo »

Si analizamos con detenimiento lo sucedido en alta mar el día 24 de junio de 2018 evidenciamos innumerables casualidades que no hemos visto nunca durante dos años de operaciones de rescate en el Mediterráneo colaborando estrechamente con la Guardia Costera italiana.

Durante esa mañana la Guardia Costera italiana lanzó siete avisos por Inmarsat de embarcaciones con vidas en peligro: el caso 484 a las 08.16 y los casos 485, 486, 487, 488, 489 y 490 durante los siguientes 68 minutos. No es habitual recibir tantos avisos seguidos, situados todos en aguas internacionales y en un radio de 5,7 millas. Es poca la distancia entre ellos después de haber navegado entre seis y siete horas para recorrer 29 millas sin aparatos electrónicos, muy sobrecargados y en manos inexpertas.…  Seguir leyendo »

L’obligation de porter assistance aux personnes en détresse en mer est la plus ancienne des obligations du droit de la mer. Elle incombe d’abord aux capitaines de navire. L’Aquarius, les navires marchands, et les garde-côtes italiens se sont acquittés de cette obligation juridique, née d’un devoir moral auquel l’esprit de solidarité en mer exige de se plier. Mais le droit exige aussi et surtout des Etats de permettre aux capitaines de débarquer les personnes secourues en un lieu sûr et ce dans un délai raisonnable. C’est tout l’objet des amendements à la convention internationale sur la recherche et le sauvetage maritimes de 1979, dite convention «SAR».…  Seguir leyendo »

La question que soulève l’affaire de l’Aquarius est simple : les autorités italiennes et maltaises avaient-elles le droit de refuser le débarquement des 629 migrants secourus par ce navire ? A priori oui, puisque le droit de la mer reconnaît la compétence souveraine d’un Etat de fermer ses ports à la navigation étrangère. Seulement, ce droit souverain doit aussi être lu à la lumière des obligations en matière de sauvetage qui offre alors une perspective différente.

En effet, le droit international prévoit que les personnes en détresse en mer doivent pouvoir recevoir toute l’assistance possible de la part des navires se trouvant à proximité immédiate, des gouvernements côtiers, des autorités à terre et de tous les acteurs du secteur des transports maritimes, afin d’être secourues, débarquées rapidement en lieu sûr et traitées équitablement une fois à terre.…  Seguir leyendo »

A l’heure des tensions diplomatiques entre la France et l’Italie au sujet de l’Aquarius, le droit international et européen sert de monnaie d’échange à des dérobades politiques pusillanimes et à des agendas électoralistes indignes.

Qu’on le dise clairement, en matière de secours en mer, on ne saurait opposer les considérations élémentaires d’humanité et le droit maritime, comme on l’entend ces jours-ci à Paris et à Rome ! Les deux se conjuguent dans une responsabilité collective des Etats européens, tenus de mettre en place des mécanismes d’accueil solidaires.

« C’est pas moi, c’est l’autre ! »

On entend trop souvent que la crise migratoire actuelle est sans précédent, mais l’histoire de l’Aquarius est hélas cyclique.…  Seguir leyendo »

17 juin 1939, le paquebot«Saint-Louis» arrive à Anvers avec 927 réfugiés juifs allemands à bord. Photo Hulton Archives. Getty Images

Le refus de l’Italie de laisser accoster l’Aquarius n’est que l’expression paroxystique de la politique des Etats européens qui, depuis des années, mettent toute leur énergie à tenir à distance migrants et exilés. Mais cette image d’un vaisseau fantôme nous renvoie aussi quatre-vingts ans en arrière, quand les réfugiés fuyant le nazisme se voyaient systématiquement refuser l’accès à une terre d’asile.

Entre hier et aujourd’hui, les analogies sont frappantes : la fermeture de plus en plus hermétique des frontières à mesure que la persécution s’aggrave et que les flux d’exilés augmentent ; des réfugiés contraints d’embarquer clandestinement sur des bateaux de fortune avec l’espoir, souvent déçu, qu’on les laissera débarquer quelque part ; en guise de justification, la situation économique et le chômage, d’un côté, l’état de l’opinion dont il ne faut pas attiser les tendances xénophobes et antisémites, de l’autre ; le fantasme, hier, de la troisième colonne – agitateurs communistes, espions nazis –, aujourd’hui de la menace terroriste ; et finalement une diplomatie qui n’hésite pas à pactiser avec les pires dictatures, hier pour tenter de sauver la paix (on sait ce qu’il en est advenu), aujourd’hui pour tenter d’endiguer les flux de réfugiés.…  Seguir leyendo »

Des migrants sur l'«Aquarius» avant leur arrivée au port de Messine (Sicile), le 14 mai 2018. Photo Louisa Gouliamaki. AFP

L’obligation de porter assistance aux personnes en détresse en mer est la plus ancienne des obligations du droit de la mer. Elle incombe d’abord aux capitaines de navire. L’Aquarius, les navires marchands, et les garde-côtes italiens, se sont acquittés de cette obligation juridique, née d’un devoir moral auquel l’esprit de solidarité en mer exige de se plier. Mais le droit exige aussi et surtout des Etats de permettre aux capitaines de débarquer les personnes secourues en un lieu sûr et ce dans un délai raisonnable. C’est tout l’objet des amendements à la Convention sur la recherche et le sauvetage maritimes de 1979, dite convention SAR.…  Seguir leyendo »

«L'Aquarius» en mer Méditerranée, le 6 mai. Photo Louisa Gouliamaki. AFP

Je viens d’acheter un bateau. Un petit voilier en plastique de 1978 et de 5,70m, homologué pour six personnes. Ce bateau, c’est un loisir. Ce bateau, c’est la promesse d’un rêve. Ce bateau, c’est une échappatoire qui m’attend à quelques centaines de kilomètres de Paris. La force qu’exerce la mer sur nous, pauvres pêcheurs, n’a d’égal que celle de la lune qui la fait monter toutes les douze heures. C’est cette force qui a habité l’écriture et le rêve de mon dernier roman (1). Et c’est elle qui m’habite, au quotidien.

Pour ce livre et ce rêve, je reçois avec fierté, ce mardi, un prestigieux prix maritime du nom et de la mémoire du plus grand navigateur français.…  Seguir leyendo »

Número total de muertes y desapariciones y tasa de mortalidad - desaparición. Mediterráneo, 2015-2018

A estas alturas ya nadie duda de que la escalada de muertes y desapariciones de inmigrantes y refugiados/as en el Mediterráneo en los últimos cinco años representa uno de los mayores desastres humanitarios en la historia de la Unión Europea. De acuerdo con los datos de la Organización Internacional para las Migraciones (OIM), el Mediterráneo se ha convertido, con diferencia, en la región con mayor número de desapariciones a nivel mundial. A falta de acciones puestas en marcha por parte de los gobiernos europeos de operaciones de búsqueda y rescate, ONGs y particulares están tomando el relevo al salvamento de las miles de personas que se quedan varadas frente a las costas europeas en peligro de muerte.…  Seguir leyendo »

La carrera por las fuentes de energía ha desempeñado un papel clave en la formación de la historia de Oriente Medio desde finales del siglo XX: este fue el caso en el Golfo, Irak y Libia. Ahora, el descubrimiento de gas natural en el Mediterráneo Oriental abre nuevas expectativas, nuevos retos e inicia la carrera para explotar la riqueza descubierta. Además tiene implicaciones económicas, probablemente podría  convertir el Mediterráneo oriental en una de las principales áreas globales de suministro de gas, con recursos estimados  en 122 trillones de pies cúbicos de gas, en las aguas territoriales de Chipre, Egipto, Israel, Líbano, Palestina y Siria.…  Seguir leyendo »

What are the latest migration figures from Libya?

Italian officials report that the number of migrants and refugees travelling from Libya along the Central Mediterranean route to Europe fell sharply in July and August 2017 compared to the same period last year. In 2016, approximately 160,000 people travelled on makeshift boats from Libya to Italy. Based on trends during the first six months of 2017, it appeared that these numbers would increase by 20 per cent. Instead, the number of crossings in July 2017 was half of what it was in July 2016, and in August, 20 per cent of what it was a year earlier.…  Seguir leyendo »